Ces quantités de sable ont été volées pour servir des besoins personnels au lieu de les exploiter dans la plage de Taparura et celle du Casino. Des énergumènes ont voulu que les choses se déroulent autrement en détournant la destination de cette substance.

Le visiteur dans la capitale du sud, Sfax, constate les trous béants dans les routes, ce qui prouve la mauvaise qualité des matériaux utilisés.  Certaines composantes de la société civile parlent même de suspicion de corruption et des dépassements lors de l’exécution de certains marchés relatifs à l’infrastructure de base et à l’aménagement. Récemment, le ministre de l’Equipement, de l’Habitat et de l’Aménagement du territoire a présidé l’ouverture des travaux du séminaire sur « la qualité des routes » et a pris connaissance de l’état d’avancement de quelques projets dans la ville de Sfax.

Il faut dire que les habitants de Sfax se sont réjouis, le 3 juillet, quand le ministre de l’Équipement, de l’Habitat et de l’Aménagement du territoire, M. Moncef Sliti, a visité la ville. Il a déclaré qu’il connaît les problèmes d’aménagement du projet Taparura ainsi que les spécificités dudit projet et de tous les détails le concernant. Ces problèmes constituent, en effet, un handicap de taille dans le démarrage de la phase aménagement et construction. Le ministre s’est enquis, en outre, de l’état d’avancement des travaux de l’infrastructure de base dans la région de Sfax.

Utilisation du sable à des fins personnelles

Le ministre a informé les personnes présentes qu’il est déterminé de mettre un terme aux handicaps empêchant la poursuite ou le démarrage des travaux. Tous les moyens seront mobilisés en vue d’attirer les investisseurs. Cependant, la liesse de la population n’a pas trop duré dans la mesure où un affaissement s’est produit au niveau du carrefour de la route Soltania, à proximité d’un projet d’aménagement de l’infrastructure. Heureusement que cet incident n’a pas causé des pertes humaines, mais il a montré la fragilité de l’infrastructure routière.

Une responsable, qui est au fait de tous les dossiers, a confirmé l’existence de suspicion de corruption et des dépassements, notamment au niveau de quantités de sable détournées près de la route périphérique nord et sud où des travaux sont en cours. Ces quantités de sable ont été volées pour servir des besoins personnels au lieu de les exploiter dans la plage de Taparura et celle du Casino. Des énergumènes ont voulu que les choses se déroulent autrement en détournant la destination de ces quantités de sable.

Les Sfaxiens espèrent une plus grande loyauté et rigueur de la part du ministre en vue d’effectuer une enquête en bonne et due forme et mettre à nu les responsables de ces dépassements graves dans la mesure où la valeur de ces pertes est estimée à  près de 1 MD. D’autres affaires de corruption seront relevées prochainement.

Charger plus d'articles
Charger plus par Chokri GHARBI
Charger plus dans Economie

Laisser un commentaire