C’est un nouveau concept d’événement estival qui investit les plages tunisiennes en proposant aux enfants et aux grands des ateliers de fabrication de marionnettes.

Pour contourner les crises et ne pas baisser les bras, il suffit d’un peu d’imagination pour créer des événements ludiques et éducatifs pour un été difficile, pour petits et grands. Le Centre national des arts de la marionnette (Cnam), conscient du rôle primordial que cet art peut jouer en tant qu’expression culturelle et comme étant un vecteur ludique et éducatif privilégié, a lancé depuis hier 18 juillet 2020 et sur plusieurs plages de la Tunisie, le «Beach Puppet».

C’est un nouveau concept d’événement estival qui investit les plages tunisiennes en proposant aux enfants et aux grands des ateliers de fabrication de marionnettes, le tout dans une belle ambiance haut en couleur et égayée par la musique et l’animation. Le Centre national des arts de la marionnette l’avait imaginé ainsi, un été créatif dans des espaces ouverts respectant les normes sanitaires où se mêlent l’art, le jeu et l’environnement.

Les rendez-vous sont fixés : le 18 juillet à La Goulette-Tunis, le 25 juillet à Sidi Maharsi-Nabeul, le 28 juillet à Sousse-Corniche, le 29 juillet à Monastir, le 8 août à Sidi Ali Mekki et  le 15 août à Tabarka. Avec le concours des délégations régionales à la culture qui inviteront les artistes de ces gouvernorats à y prendre part.

La mer sera une source d’inspiration pour nos jeunes marionnettistes, avec des ateliers axés sur la création de marionnettes flottantes sous la direction de Lassaâd Mahouachi,  marionnettes confectionnées à partir de recyclage dans une vision écologiste, encadrée par Abdessalem Jemal. La mer, les vagues, l’horizon… le cadre s’apprête à donner libre cours à l’imagination pour façonner sa marionnette en forme de sirène, de bateau ou d’une créature mythique.

Une fois le travail fini, ces marionnettes, fruit de l’atelier, pourront enfin s’exhiber sur les vagues ! Petits et grands auront l’occasion de découvrir ce que l’art de la marionnette leur permettra de faire. Autour de ces nouveaux avatars se tisseront, certes, des performances, des dialogues et des éclats de rire.

En plus de ces activités, le Cnam propose aussi une exposition-vente avec un espace qui lui sera dédié, assuré par la maison des marionnettes. Des créations fait main qui répondent à tous les goûts et qui font découvrir les différentes techniques de manipulation. Véritables objets d’art, pour toutes les bourses,  elles pourront aussi devenir un précieux cadeau à offrir, en plus d’être  un moyen d’éveil pour les enfants.

Charger plus d'articles
Charger plus par Asma DRISSI
Charger plus dans Culture

Laisser un commentaire