La JSK et l’USM auront l’avantage du terrain, mais le CA et l’ESR ne vont pas faire de la figuration. Il y aura de l’engagement.

A ce tour de la compétition, la supériorité sur le papier ou par l’historique des confrontations directes importe moins que la réalité du terrain. USM-ESR et JSK-CA, deux chocs de la demi-finale qui vont se jouer devant un public réduit (120 pour le public local et 20 pour les visiteurs).

Avec un billet à 30 dinars, ce ne sera pas à la portée de tout le monde. Mais le challenge et l’attrait des deux matches sont intéressants. Et en coupe, on a appris à rester vigilant et à éviter les pronostics fermes. Même si l’USM et la JSK partent avec un certain avantage des pronostics (le terrain, les derniers résultats), on préfère attendre la vérité du terrain. L’USM, auréolée de sa victoire en championnat, veut passer en finale de la Coupe et tout gagner. Devant elle, l’ESR pointe comme le premier concurrent cette saison. Le rival absolu qui tient bon malgré le départ de maints joueurs importants vers Monastir, comme H’didane, Abada et Ghayaza. L’USM de Walid Zrida doit convaincre davantage, vu ses moyens humains. C’est une «équipe nationale» qui carbure à 60% de ses moyens.

Jeu axé sur les tirs à distance et sur la défense de zone, l’USM aura face à elle des joueurs mobiles qui aiment jouer en vitesse, comme Bouallègue, Channoufi et Elahi.

Dans le second match, le CA emmené par Monem Oune et qui joue avec les moyens du bord  jouera toutes ses cartes devant une JSK technique et qui compte sur un cru de qualité. Les Jaouadi, Dhif, Marnaoui et Addami sont un vrai trésor pour l’entraîneur Safouène Ferjani. La JSK fera tout pour gagner une place en finale.

Le programme

Kairouan

17h45 : JSK-CA

Monastir 

20h00 : USM-ESR

Charger plus d'articles
Charger plus par Rafik EL HERGUEM
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire