La société a enregistré une augmentation de la production de 78.343 % par rapport à la même période de l’exercice 2019. Cet indicateur prouve que la société est en mesure de maîtriser et de stimuler la production.


La Société tunisienne des industries de pneumatiques (Stip) constitue un acquis de valeur pour la Tunisie. Elle passe par une situation favorable en réussissant à produire des pneus de qualité, conformes aux standards internationaux et à vendre aussi bien pour le marché local que pour celui de l’exportation. Cependant, la société est passée par des moments difficiles pour diverses raisons, ce qui l’a mise dans une situation embarrassante. Des efforts ont été déployés en vue de reprendre une production normale et stimuler les exportations, et ce, dans le but d’améliorer les revenus de la société et de préserver sa place sur le marché national en tant que leader dans la fabrication des pneus.

Récession de la demande

Au cours du deuxième trimestre 2020, les indicateurs sont plutôt moroses, puisque la société  a enregistré une diminution de 20.875% du chiffre d’affaires local par rapport aux données de la même période de l’exercice 2019. La vente des pneus a connu une baisse au cours de cette période caractérisée par une conjoncture difficile et une récession de la demande.

C’est  le cas aussi pour les exportations avec un taux plus important. En effet, la diminution est de 52.293% pour ce qui concerne le chiffre d’affaires export par rapport à la même période de l’exercice 2019. Ainsi, le chiffre d’affaires total a accusé une chute de 26.718% par rapport à la même période de l’exercice 2019. Cette situation est due, dans une large mesure, à des facteurs extérieurs en l’occurrence la baisse de la demande. L’objectif consiste, toutefois, d’accroître les vente aussi bien au niveau du marché local que du marché extérieur pour que la société retrouve, d’ici à la fin de cette année, une croissance soutenue d’autant plus que tous les moyens sont disponibles pour atteindre un chiffre d’affaires positif.

Arrêt de contrat d’exclusivité

Par ailleurs, la société a enregistré une augmentation de la production de 78.343 % par rapport à la même période de l’exercice 2019. Cet indicateur prouve que la société est en mesure de maîtriser et de stimuler la production grâce à l’apport de tous les travailleurs de la société qui ont pu donner un bon rendement. La société peut se considérer comme performante à ce niveau, en attendant que les ventes suivent.

Suite au confinement qui a été précédé par la prise des mesures préventives à cause de la propagation du coronavirus, l’activité de l’entreprise a été impactée principalement par une baisse du chiffre d’affaires du mois d’avril 2020 de 99% par rapport au mois d’avril 2019. C’est une chute importante qui n’arrange certainement pas les responsables appelés à disposer d’assez de liquidités pour payer les salaires et acquérir la matière première et autres équipements de travail. A noter qu’un arrêt du contrat d’exclusivité pour la vente de nos produits sur le marché africain a été signifié.

Charger plus d'articles
Charger plus par Chokri GHARBI
Charger plus dans Economie

Laisser un commentaire