Le technicien français hésite encore. L’équipe a trop rajeuni à son goût.


Décidément, Ridha Charfeddine ne peut pas se passer de Roger Lemerre. A chaque que fois que l’ESS va mal, il fait appel à ses services. Roger Lemerre a déjà entraîné l’équipe à deux reprises et son dernier passage remonte à la saison dernière.

Aux dernières nouvelles, l’ancien sélectionneur national n’est pas contre l’idée de faire un deuxième come-back à Sousse. Contacté par Ridha Charfeddine, il n’a pas décliné l’offre, mais  a demandé un temps pour la réflexion. Le technicien français s’est renseigné sur les changements au sein de l’effectif depuis son départ, il y a tout juste un an. L’équipe a trop rajeuni à son goût. C’est pourquoi il hésite encore. Pour le rassurer, le président de l’ESS a réussi à garder Yassine Chikhaoui et Hazem Haj Hassen. Mais est-ce suffisant pour que Lemerre abandonne sa retraite dorée à Bruxelles ?

Jeddi pointé du doigt

Si Lemerre hésite encore pour venir à Sousse, c’est qu’il serait découragé par son ancien adjoint, Ridha Jeddi. Selon l’entourage proche du club, Jeddi agirait de la sorte parce qu’on refuse son retour au poste d’adjoint aux côtés de Lemerre. Selon nos sources, Jeddi aurait même proposé à Lemerre d’aller entraîner l’équipe saoudienne Al-Adala au lieu de retourner à l’ESS.

Une chose est sûre, ce qui intrigue Lemerre, c’est la composition de l’effectif actuel qui a perdu beaucoup de ses cadres. Pour le convaincre de reprendre les commandes de l’équipe, Ridha Charfeddine devra mettre la main dans la poche et revoir considérablement sa politique de rajeunissement.

Charger plus d'articles
Charger plus par Walid NALOUTI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire