Les unités de la police judiciaire relevant du district de la sûreté nationale de Moknine dans le gouvernorat de Monastir a arrêté l’un des organisateurs des traversées clandestines vers les côtes italiennes. Ce dernier a reconnu avoir reçu une somme d’argent d’un individu désireux de participer à une opération de migration clandestine.

Le ministère de l’Intérieur a expliqué, dimanche, que l’inculpé figure déjà sur les listes de recherches pour obstruction de la voie publique, dommages à la propriété d’autrui et ivresse. Le ministère public a ordonné la garde à vue du suspect et la prise des procédures légales nécessaires.

Le ministère de l’Intérieur a aussi fait savoir que les unités de la Garde nationale au gouvernorat de Sfax sont parvenues, hier samedi, à interpeller 11 personnes qui tentaient de traverser les frontières maritimes moyennant une embarcation de pêche.

Il est à noter que les côtes tunisiennes ont connu durant la dernière période plusieurs opérations de traversées clandestines vers les côtes italiennes, ce qui a poussé les autorités tunisiennes à renforcer la surveillance des côtes pour lutter contre ce phénomène.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Un commentaire

  1. Liberte

    09/08/2020 à 19:02

    Enfin une arrestation d’un organisateur de clandestins vers l’Italie, Depuis le temps pour arrestation s’en est une et la première. Soit ce monsieur n’a pas voulu payer à la police la somme réglementaire , soit il débute pour se faire arrêter bêtement.

    Répondre

Laisser un commentaire