Un braquage tourne mal : Une journaliste violemment agressée sur l’autoroute de Grombalia

Une hausse inquiétante des braquages a été observée depuis la fin du confinement. Le laxisme des autorités y serait pour quelque chose. Aujourd’hui, la normalisation des actes d’une violence inouïe dans les espaces publics inquiète les citoyens qui s’inquiètent de plus en plus pour leur sécurité. Le recours à la violence en faisant usage d’une arme blanche est devenu, en effet, le moyen le plus facile et le plus fréquent pour les bandits et les délinquants de subtiliser les biens d’autrui. On peut se faire braquer partout: sur le chemin du travail, en faisant ses courses, en rentrant tard le soir d’une cérémonie de mariage… C’est ce qui est arrivé en ce début de semaine à une journaliste qui rentrait chez elle à Nabeul. Au niveau de l’autoroute de Grombalia, elle est surprise par une vive lumière provenant des coups de phare d’une femme au bord d’un véhicule qui lui demande de s’arrêter  sur le bas-côté pour vérifier ses pneus.

La jeune femme est loin de se douter  qu’il s’agit d’un piège  tendu par deux acolytes pour la braquer afin de lui arracher les clés de sa voiture et fuir avec. Echappant par miracle à ses agresseurs, la jeune femme traumatisée, et qui a reçu des coups de couteau au coup et à l’épaule, a diffusé un message sur les réseaux sociaux: il ne faut surtout pas s’arrêter sur la route ou sur une autoroute à la demande d’inconnus qui réclament de l’aide ou pour toute autre raison. C’est le meilleur moyen de se faire braquer. Aujourd’hui, des citoyens ont lancé un cri d’alarme sur l’insécurité qui sévit dans les villes et les zones urbaines. Faut-il mettre en place une police de proximité ou renforcer les rondes sécuritaires notamment tard le soir? On est droit de se poser la question.

2 Commentaires

  1. Ben Khalifa

    29/08/2020 à 15:04

    Ce n’est pas rassurant. En même temps après Ben Ali la police s’est complètement relâchée.
    Sinon relisez vos articles avant publication par pitié. Il y a toujours autant de fautes de frappe, parfois hilarantes: elle a reçu des coups de couteau au COUP et…

    Répondre

  2. Tunisien Honnete

    27/09/2020 à 15:28

    La police est occupee a prendre des pots de vins des automobilistes honnetes. J’ai vecu une situation ou un policier voulait un pot de vin parce que je n’ai rien donne il m a pris les papiers de la voiture de location. Je sais ils ne sont pas tous pareils mais la plupart sont comme ca.

    Répondre

Laisser un commentaire