L’ESR veut sauver sa saison, alors que l’USM cherche le doublé. Aucun favori.
On jouera ce soir l’apothéose de la saison 2019, entre l’ESR et l’USM. Contrairement aux pronostics de l’intersaison, l’ESR n’a pas réussi à gagner sur tous les fronts. Une petite saison pour des Radésiens qui comptent le meilleur effectif, mais qui ont perdu le titre de champion au profit de l’USM, sans parler de l’élimination en Afrique. Maintenant, l’USM, en pleine euphorie, compte rafler le doublé avec tout ce que ça représente comme symbolique. Les Monastiriens veulent terminer en beauté cet exercice, munis de leur courage et de la qualité de leurs cadres, en premier lieu Selimene et Charles. De l’autre côté, l’ESR sait bien que gagner la Coupe va lui permettre de sauver la saison et de panser le moral, touché après la défaite en championnat. Pour ceux qui veulent un favori, ils perdent leur temps, les deux équipes partent à chances égales au vu de la nature de l’épreuve et de l’envie énorme des deux équipes. L’USM a prouvé qu’elle est capable de jouer un basket de défense avec un dosage intelligent des forces de la part de l’entraîneur Bouzidi. L’USM joue bien la transition et compte sur l’adresse de ses pointeurs à trois points (Jaziri et Charles), avec une grande efficacité sous le panneau, grâce à Lahiani en premier lieu.

La réaction ?

On ne comprend pas encore que s’est-il passé pour que l’ESR manque de son savoir-gagner. Les cadres sont presque toujours-là, même si El Mabrouk a raté le match du super play-off. Son retour va faire du bien à une équipe qui peut mieux faire. Hdidane, West, Channoufi, Bouallègue, Abassi et Ghayaza sont aptes à réagir s’ils se trouvent dans leur élément. Les Radésiens doivent retrouver leur efficacité défensive qui a été leur point fort par le passé. Ce sera aussi un duel d’entraîneurs et de joueurs-cadres qui vont faire la différence. On a vu au super play-off que l’USM et l’ESR ont testé maints plans de jeu, ont montré des hauts et des bas avec une supériorité monastirienne évidente sur le plan efficacité et rendement défensif. Quelque chose va devoir changer ce soir ? On est parti pour une superbe finale ramadanesque où un grand public fou va faire le déplacement.

Charger plus d'articles
Charger plus par Rafik EL HERGUEM
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire