Le secrétaire général de Nida Tounès version Hammamet, Abdelaziz Kotti, a lancé en direction de Youssef Chahed une bouée de sauvetage l’appelant à agir en vue de procéder à une convergence entre toutes les franges du Nida historique dont Machroû Tounès, Tahya Tounès, Lam Echaml et Bani Watani, afin d’unifier la famille nidaïste dans la perspective des élections législatives et de la présidentielle. Cet appel, indique Kotti, prévaut d’autant plus que Chahed n’a pas intégré officiellement Tahya Tounès ni quitté Nida Tounès.

Le président de la République avait, rappelle-t-on, demandé à l’ensemble des congressistes nidaïstes, à Monastir, de lever le gel de l’appartenance de Youssef Chahed, ce qui fut fait par le congrès avant le clivage Hammmet-Monastir.

Rappelons également que des négociations actives sont en cours entre Nida Tounès (version Toubel-Kotti) et Machroû qui appellent déjà à une liste unique pour les législatives et à un candidat unique en vue de la présidentielle. Même si BCE a affirmé solennellement renoncer à un éventuel second mandat, le «candidat unique» pourrait être aussi bien Youssef Chahed que Béji Caïd Essebsi. Sachant que le chef du gouvernement pourrait bien par la suite jouer la «stabilité gouvernementale».

Charger plus d'articles
Charger plus par M’hamed JAIBI
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire