Le dirigeant du parti Qalb Tounes, Oussama Khelifi a indiqué lundi que son parti devra probablement prendre position à l’égard du gouvernement Mechichi de manière à « préserver les institutions de l’État et mettre un terme à l’étape d’un gouvernement visé par un conflit d’intérêts ».

Qalb Tounes (27 députés au parlement) attend l’annonce de la composition définitive du gouvernement pour décider de lui accorder ou non la confiance, a précisé Oussama Khelifi dans une déclaration à l’agence TAP.

Selon lui, le conseil national du parti devra se réunir au courant de la semaine pour annoncer sa position sur le vote pour le gouvernement dont il ne connaît pas encore la composition définitive et qui sera élaborée aussi à la lumière des orientations et du programme du gouvernement.

Le président du parti Qalb Tounes, Nabil Karoui avait affirmé le 11 août que son parti appuie la formation d’un gouvernement consensuel composé de compétences partisanes ou indépendantes et bénéficiant d’un large soutien politique.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire