L’Espérance se déplacera tout à l’heure à Kalaâ Sghira pour y affronter le club local avec la ferme détermination de gagner, tout en traitant son adversaire divisionnaire avec tous les égards.

Maintenant que le doyen des clubs tunisiens a épinglé dans son tableau de chasse le trentième titre de championnat de son histoire, le voilà changer son fusil d’épaule pour se focaliser sur la Coupe de Tunisie. Toujours avec le même esprit conquérant.

Aujourd’hui, les «Sang et Or» affronteront, loin de leurs bases, l’équipe divisionnaire de Kalaâ Sport pour le compte des quarts de finale de la Coupe de Tunisie.

Ce sera toujours avec le même sérieux et la même détermination de rafler le maximum de succès. Et jamais en sous-estimant un adversaire, même si le décalage de niveau est de mise. Et c’est cela qui fait la grandeur de l’Espérance.

En pensant à la Supercoupe

L’équipe de Bab Souika, qui remet à plus tard l’aventure africaine, compte se racheter de la plus belle des manières sur le plan local afin de laver quelque peu l’affront essuyé face à Ezzamalek en Ligue des champions et en Supercoupe d’Afrique. Deux gros titres qui lui ont échappé pour le compte de la saison 2019-2020.

Et c’est donc une razzia locale qui se trouve en point de mire des coéquipiers de Khalil Chammam afin que l’ambition et la force de l’Espérance soient toujours prouvées.

Ce duel avec Kalaâ Sport servira sûrement de répétition pour le bras de fer de la Supercoupe de Tunisie (2019) qui mettra aux prises l’Espérance au CSS ce dimanche au stade de Radès. Et du coup, la formation qui sera alignée tout à l’heure pourrait être, en gros, composée de l’ossature de l’équipe de dimanche prochain.

Sur ce point, on pourrait accorder la chance de renouer avec la compétition à l’Algérien Elyès Chetti, qui a sauté les cinq derniers matches de son équipe à cause d’une blessure musculaire. Le latéral a laissé un grand vide sur le flanc gauche dans lequel il s’entend parfaitement bien avec Hamdou El-Houni.

Et c’est tant mieux pour Mouïne Chaâbani qui a besoin de plus de solutions pour l’animation du jeu offensif de son équipe.

Le match contre Kalaâ Sport sera également l’occasion pour aguerrir davantage les jeunes loups de l’Espérance : Zied Berrima, Farouk Mimouni, Youssef Mosrati qui sont devenus de vrais rivaux pour les titulaires en puissance dans les postes.

Sur un autre plan, la rencontre avec Kalaâ Sport sera une occasion pour faire la fête dans cette région sahélienne, même si le match se jouera à huis clos. Ce n’est pas tous les jours  qu’on reçoit la meilleure équipe de Tunisie et l’un des géants du continent africain.

Charger plus d'articles
Charger plus par Amor Baccar
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire