Non seulement il a égalisé pour son équipe, mais il a également joué avec beaucoup d’aisance. Zied Aloui, l’attaquant de Kalaâ Sport, a été le joueur le plus en vue.

Le charme de la Coupe de Tunisie est tel qu’elle nous fait découvrir des équipes et des joueurs qu’on a rarement l’habitude de voir. C’est que les regards sont souvent braqués sur la Ligue 1 et, à un degré moindre, sur la Ligue 2.

Mercredi après-midi, nous avons eu l’agréable surprise de découvrir un club de Ligue 3. Nous avons nommé Kalaâ Sport. Ce club divisionnaire de la ville de Kalaâ Seghira a été l’hôte du champion de Tunisie, l’Espérance de Tunis, pour le compte des quarts de finale de la Coupe de Tunisie.

Sur le papier, les « Sang et Or » devaient avoir la tâche facile face à un club de rang nettement inférieur. Sur le terrain, la réalité était tout autre. D’entrée, les locaux ont annoncé la couleur en créant une grosse occasion après seulement cinq minutes de jeu. L’auteur de cette première grosse occasion du match n’était autre que Zied Aloui, l’attaquant de Kalaâ Sport, qui a failli lober le portier «sang et or». L’expérience de Moez Ben Chérifia a prévalu, puisqu’il lui a fermé l’angle de tir.

Son courage à deux mains…

N’ayant rien à perdre et tout à gagner à défier le champion de Tunisie, Zied Aloui a pris son courage à deux mains et est revenu à la charge à maintes reprises.

Il a fini par obtenir gain de cause à l’entame de la seconde période de jeu quand il égalisa à la 55’. Non seulement il a permis à son équipe de revenir dans le match, mais il a été aussi l’auteur d’un joli but. Il a pivoté sur lui-même, dribblé Tougay, avant d’adresser un joli et puissant tir trompant, cette fois-ci, la vigilance de Moez Ben Chérifia.

Grâce au but d’égalisation de Zied Aloui, le match a pris une autre tournure. Les débats sont devenus plus équilibrés, voire plus passionnants. Des débats très disputés entre une Espérance, qui voulait en découdre sans avoir à aller jusqu’aux prolongations, et une formation locale, qui voulait croire en sa bonne étoile.

L’expérience a prévalu à la fin. Toutefois, les joueurs de Kalâa Sport n’ont pas à rougir de leur élimination. Au contraire. Ils nous ont permis de découvrir une équipe ambitieuse et courageuse à souhait, mais pas seulement.

Ce quart de finale disputé à Kalâa Seghira nous a permis de découvrir un joueur au talent certain. Nous avons nommé Zied Aloui.

Cet attaquant a un avenir prometteur. Sa valeur intrinsèque lui vaut de jouer au premier rang et d’être recruté par un club de Ligue 1.

Charger plus d'articles
Charger plus par Walid NALOUTI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire