Pas toujours convaincante depuis la reprise de la compétition après le confinement, l’EST a eu une grosse difficulté à se qualifier aux demi-finales de la Coupe de Tunisie. Il a fallu tout le talent de Hamdou El Houni pour que l’équipe signe le but de la qualification dans le temps additionnel. 

Les « Sang et Or » ont dû cravacher dur à Kalâa Seghira pour composter leur billet pour les demi-finales de la Coupe de Tunisie. Leur hôte, le club divisionnaire de Kalâa Sport, s’est avéré un dur à cuire. Il leur a rendu la vie difficile. Pourtant, tout laissait  croire que les choses allaient être faciles si on se référait à la première période de jeu que les « Sang et Or » ont terminée sur un avantage au score (1-0).

Mais cela n’a pas suffi. Kalâa Sport a égalisé par le biais de son attaquant Zied Aloui au début de la deuxième mi-temps et le match a pris une autre tournure. Les débats sont devenus très disputés au fil des minutes, ce qui a compliqué la tâche des camarades de Moez Ben Chérifia.

Défense, un compartiment défaillant !

Quatre enseignements majeurs à retenir de ce quart de finale disputé par les « Sang et Or » à Kalâa Seghira. Quand Hamdou El Houni va bien, l’équipe sauve sa peau, même quand elle n’est pas au meilleur de sa forme. Le deuxième enseignement à retenir, c’est que l’attaque peut désormais compter sur un jeune qui est en train de confirmer d’un match à l’autre. Il s’agit de Mohamed Ali Ben Hammouda. Le troisième enseignement concerne la défense, un compartiment qui a démontré encore une fois qu’il est défaillant, particulièrement quand Abdelkader Badrane ne joue pas. Tougay a démontré ses limites alors que Rabii s’est montré particulièrement naïf.

Le quatrième et enseignement le plus significatif à retenir de cette dernière sortie des « Sang et Or » est que malgré qu’ils ne sont pas souvent convaincants depuis la reprise de la compétition après le confinement, ils ont le souffle long.  Comme contre l’USM et l’ESS, l’EST a gagné face à Kalâa Sport dans le temps additionnel. C’est que les « Sang et Or » savent se montrer réalistes même quand ils ne sont pas au meilleur de leur forme. Ils ont le souffle long et c’est à leur honneur !

Charger plus d'articles
Charger plus par Walid NALOUTI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire