La médiathèque de l’Institut français de Tunisie fêtera le «Kteb Tounsi», le samedi 26 septembre à partir de 16h00, avec deux sorties éditoriales tunisiennes : fictions et sciences humaines et sociales.

Pour la rentrée culturelle et dans le cadre des célébrations de la Journée internationale de la démocratie, l’Institut français de Tunisie (IFT) et la Fondation internationale pour les systèmes électoraux (Ifes Tunisia) ont organisé, hier samedi 19 septembre, «JID YouthTalk 2020». 

Une occasion de (re)découvrir les parcours inspirants de jeunes Tunisiennes et Tunisiens. Ceux de Salma Belhassine (Salamat, Safe Ness), Omar Guiga (Wallyscar), Sarra Ben Saïd (Aswat Nissa) et Amel Saïdane (Betacube, Tunisian Startup).

Leurs témoignages ont été ponctués de pauses musicales animées par Yasser Jradi, Hatem Karoui, Raoudha Abdallah, Anis Chouchene ou encore David Max Sembula.

À cette occasion, a été inauguré le «musée de la démocratie», une expérience immersive en réalité virtuelle qui sera visible dans la Galerie VR de l’IFT jusqu’au 3 octobre.

D’autres événements figurent dans le menu de l’Institut pour ce début de saison, à l’instar des projections cinématographiques destinées aux grands et aux petits avec, entre autres films, «Hauts les filles» de François Armanet, prévu pour le 22 septembre, «Petit pays» d’Eric Barbier, programmé pour le 25 septembre, «Fahim» de Pierre François Martin-Laval et le film d’animation «En avant» de Dan Scanlon le 26 septembre,  «Le miracle du Saint inconnu» d’Alaa Eddine Aljem pour le 23 novembre et d’autres encore.

Dans le cadre du cycle «ID’BA», une rencontre-débat, se tiendra le 21 septembre, avec Oissila Saaidia, auteure du livre collectif «Vivre au temps du Covid-19», paru aux éditions Nirvana (juin 2020), avec la participation de Jamie Furnis et Marouen Taleb, chercheurs à l’Institut de recherche sur le Maghreb contemporain (Irmc).

Pour sa rentrée littéraire, la médiathèque de l’Institut français de Tunisie fêtera le «Kteb Tounsi», le samedi 26 septembre, à partir de 16h00, avec deux sorties éditoriales tunisiennes : fictions et sciences humaines et sociales.

Au programme, deux rencontres avec deux écrivaines tunisiennes, Nadia Ghrab, auteure du recueil «Dépassements» (Arabesques, 2019) suivie de Faouzia Charfi, auteure du livre «La science en pays d’Islam» (éditions Bayard, 2020).

Bonne rentrée !

Charger plus d'articles
Charger plus par Meysem MARROUKI
Charger plus dans Culture

Laisser un commentaire