On ne vous le répétera jamais assez, la lumière joue un rôle capital en architecture et décoration d’intérieur. Celle-ci est un paramètre à prendre en compte dès la conception d’un lieu. Cependant, nous sommes pour la plupart du temps confrontés aux contraintes de l’existant. Alors comment jouer avec la lumière pour mettre en valeur n’importe quelle pièce ? Voici quelques pistes…

Principes de base : les suspensions auront tendance à resserrer les murs et à rétrécir la pièce, l’éclairant uniformément. Des murs baignés de lumière accroîtront le volume de la pièce. Et, un faisceau ascendant surélèvera visuellement le plafond. Veiller aussi à éviter les éblouissements en dissimulant les sources lumineuses. Jouer avec les éclairages directs et indirects. Enfin, penser à l’installation électrique : qu’il y ait suffisamment de prises pour éviter rallonges et multiprises. Des variateurs de lumière permettront d’adapter l’éclairage en fonction des moments de la journée et des ambiances désirées.

En jouant avec la lumière, vous pourrez créer l’ambiance parfaite pour chaque pièce tout en mettant en valeur chaque détail comme vous l’avez imaginé. Si la lumière naturelle est capitale pour donner de l’éclat et de la chaleur à votre habitat, l’éclairage artificiel est complémentaire pour vous assurer une décoration intérieure de qualité. En effet, outre les matériaux utilisés, la lumière sera un élément primordial pour faire ressortir chaque meuble, chaque objet et chaque teinte dans la pièce. Aussi, la lumière est un facteur essentiel pour le confort. Le confort visuel est très important, mais on le néglige trop souvent. Le choix des luminaires doit se faire selon la fonction de chaque pièce. En effet, dans le séjour ou le salon, vous pouvez combiner différentes ambiances. Pour cela, multiplier les sources lumineuses pour créer des zones d’ombre et de lumière attirant le regard.

Dans le salon, on opte pour une suspension au centre de la pièce pour un éclairage général, associé à des lampes de table disposées sur un bout de canapé ou à côté de la TV. Les lampadaires vous permettront aussi de créer des points lumineux à certains endroits précis et diffuseront une lumière tamisée. Le soir venu, jetez-vous dans votre canapé, dans une ambiance feutrée et chaleureuse. Dans la salle à manger, l’idéal est de choisir un éclairage central axé au-dessus de la table de repas pour un maximum de luminosité lorsque vous recevez. Une belle accumulation de suspensions mettra aussi bien en valeur votre table et vos chaises, ce lieu de réception où tout le monde se réunit. Dans une pièce « technique » telle que la cuisine, l’éclairage doit assurer une ambiance agréable et donner une lumière suffisante sans zone d’ombre sur les plans de travail. Pour commencer, il faut un éclairage général, fixé au plafond, éclairant toute la pièce. Puis un éclairage localisé du type spots, rails ou bandeaux, installés de façon à éviter les ombres, illumineront spécifiquement les plans de travail. Dans la chambre, les éclairages d’appoint seront vos alliés ! Pour une atmosphère propice au sommeil, on n’hésite pas à disposer une lampe à même le sol. Même si les plafonniers sont à éviter, ils ne sont pas pour autant proscrits définitivement. Mais si l’éclairage est insuffisant, il peut être difficile de lire. Dans ces cas-là, un éclairage localisé arrangera les choses : soit un spot ou une liseuse au-dessus du poste de lecture ou une lampe de bureau derrière le lecteur. D’un point de vue pratique, pensez à pouvoir contrôler l’éclairage depuis l’entrée de la chambre et du lit.

Source : https://www.ateliergermain.com/

Charger plus d'articles
Charger plus par Saoussen BOULEKBACHE
Charger plus dans Magazine La Presse

Laisser un commentaire