La Steg vient de lancer récemment une opération d’écoute externe ciblant les clients, les journalistes, les institutions… afin de recueillir les impressions sur le projet de la nouvelle facture d’électricité qui se présente sous un nouvel habillage et qui devra être éditée à la fin de cette année. A la lumière des insuffisances qui ont été relevées (absence de détails au niveau de certains composantes, prix unitaire non mentionné, manque de clarté relatif à la taxe intégrée au niveau du prix unitaire….), la Société tunisienne de l’électricité et du gaz a décidé, en effet, de revoir de fond en comble l’actuelle version de la facture en y introduisant des nouveautés et en apportant plus de clarté au niveau de  la visibilité et de la lecture. Tout y est indiqué avec précision. L’ancien index ou relevé de la consommation d’électricité, le nouvel index, la moyenne mensuelle de la consommation du client, le prix unitaire de l’électricité, le montant (hors taxe) et la TVA….

Grâce à ces détails, le client peut lui-même, s’il a un quelconque doute, recalculer sa consommation d’électricité en y intégrant la TVA. Idem pour la consommation de gaz ainsi que des frais des prestations et  services assurés par la Steg à ses clients. La nouvelle facture indique aussi si le client a des arriérés ainsi que le montant de la précédente facture qui a été payé par ce dernier en déduisant le montant de cette dernière du nouveau montant de consommation. La nature des taxes qui s’appliquent sur le montant de la facture est explicitée également avec moult détails. Citons, entre autres, la surtaxe municipale, la redevance de l’Ertt, la taxe au profit du fonds de transition énergétique et la TVA. En outre, la facture indique le délai limite de payement et la date correspondant à la prochaine relève  de l’index de consommation. Cette nouvelle version, qui ne laisse aucune place aux imprécisions de quelque nature qu’elles soient, devra mettre un frein aux sempiternelles tergiversations des abonnés et des clients sur les erreurs de relevés et de calculs effectués par la Steg.

Charger plus d'articles
Charger plus par Imen Haouari
Charger plus dans Société

3 Commentaires

  1. Aghir

    15/10/2020 à 21:48

    Et la SONEDE? Ils vont continuer à nous « pondre » des factures approximatives exorbitantes, sans effectuer de relevés au compteur ????

    Répondre

  2. Alice

    16/10/2020 à 16:37

    Et bein il a fallu tout un projet pour avoir une facture a peu près normal ….

    Répondre

  3. Jewel jewel

    17/10/2020 à 08:11

    Augmenter les impôts pour payer les salariés corrompu % %%%%%%%%………

    Répondre

Laisser un commentaire