Comme attendu, Fayçal Jaballah a mis fin à sa carrière de judoka. Mais il demeure toujours dans le milieu. Il vient d’être nommé entraîneur national adjoint en compagnie de trois autres anciens champions, à savoir Anis Lounifi, Slah Rekik et Abdelmajid Snoussi. Ce quatuor veille sur les destinées des équipes nationales seniors hommes et dames.
Une décision prise par la FTJ dans le but de renforcer le staff technique de toutes les équipes nationales, et ce, afin de bien préparer les prochaines échéances, dont notamment le championnat d’Afrique 2021 qui sera organisé chez nous.
Sage décision, sachant que tous les entraîneurs nommés à la tête des différentes équipes nationales sont d’anciens champions.
Par ailleurs, un kinésithérapeute, en l’occurrence Hamma Mouldi, et le préparateur physique, Chamseddine Lahmar, font aussi partie du plateau technique. Voici par ailleurs la liste des entraîneurs nationaux et régionaux, le groupe étant assisté par le directeur technique national Abderrazak Turki et les anciens champions

L’organigramme du plateau technique
Anis Ounifi, Slah Rekik, Fayçal Jaballah et Abdelmajid Snoussi.
Béchir Khiari (junior garçons)
Hassen Ben Gamra (cadets)
Anouar Dhiab (junior filles)
Hajer Tébessi (cadettes)
Faiz Hammami (conseiller technique chargé de la promotion)
Rabia Miraoui (conseiller technique chargé de l’élite)
Adel Guirat (entraîneur national des minimes garçons)
Youssef Badra (entraîneur national des minimes filles)
Selim Agrebi (conseiller technique régional Sud)
Makrem Ayed (conseiller technique régional Centre)
Salah KADRI

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire