A fin 2021, la Tunisie compte augmenter la part des exportations tunisiennes vers le marché africain à 5%. 

Aujourd’hui débute le Tunisia-Africa E-Business Meetings, l’événement business qui se déroulera  exceptionnellement en ligne, en raison des restrictions imposées par la crise sanitaire du coronavirus. Initialement prévu les 10 et 11 septembre 2019, ce rendez-vous incontournable, qui va réunir des hommes d’affaires tunisiens avec leurs homologues africains, a été reporté pour cette année à cause des circonstances particulières liées à l’élection présidentielle anticipée qui a eu lieu au mois de septembre 2019.  Organisé à l’initiative du Centre de promotion des exportations (Cepex), le Tunisia-Africa E-Business  se déroulera du 18 au 20 novembre. La séance d’ouverture se tiendra en présence du Chef du gouvernement Hichem Mechichi, ministre du Commerce et du Développement des exportations, Mohamed Boussaid, du commissaire pour le commerce et  l’industrie de l’Union européenne, Albert Muchanga, de la secrétaire générale de la Comesa, Chileshe Kapwepwe, du PDG du Cepex, Chiheb Ben Ahmed, de la directrice de l’Institut africain pour le développement économique et de la planification, Karima Bounemra, et de la cheffe de projet Pema/GIZ, Lisa Menucha. Plus de 836 entreprises  dont 384 Tunisiennes, opérant dans 12 secteurs d’activité (agriculture, BTP, santé, TIC, enseignement supérieur, industrie mécanique et électrique, industrie chimique, papier, industries du bois et du textile, services aux entreprises et artisanat)  s’y sont, désormais, inscrites. Plus de 1300 rendez-vous B2B ont été confirmés pour l’ensemble des participants  issus de 25 pays subsahariens. 

Les échanges intra-africains ne dépassent pas les 17%

Lors d’une conférence de presse en ligne, organisée lundi dernier pour présenter le forum économique, le PDG du Cepex, Chiheb Ben Ahmed, a affirmé qu’en 2019, la part des exportations vers le marché africain n’a pas dépassé 2,7% et que la Tunisie table sur un taux de 5% en 2021.

Il a souligné que l’objectif de ce forum est de développer un partenariat durable entre les pays africains, précisant que le volume d’échange intra-africain est de 17%, un taux très faible en comparaison d’autres continents comme l’Europe où le volume d’échange est aux alentours de 67%. Il a également fait savoir que l’objectif de la zone de libre-échange Zleca est de lever les barrières douanières tarifaires pour 90% des produits commercialisés sur la zone.

Par ailleurs, il a indiqué que le Cepex a engagé un plan de restructuration du Fonds de promotion des exportations (Foprodex) dans l’objectif d’améliorer son efficacité quant à la contribution à la croissance des exportations. En réponse à une question qui a été posée sur l’aspect organisationnel et gestion des rencontres en ligne, le PDG du Cepex a affirmé que toute une planification comportant, notamment, des check-lists et des procédures a été préparée pour orienter les participants et assurer le bon déroulement des rencontres B2B en ligne. 

Charger plus d'articles
Charger plus par Marwa Saidi
Charger plus dans Actualités

Laisser un commentaire