La direction du club a fait toutes ses emplettes ou presque. Il ne reste que deux attaquants étrangers à recruter contre le départ de Kwamé Bonsu pour qui on cherche une porte de sortie.

L’effectif « sang et or » est fin prêt ou presque pour la nouvelle saison 2020-2021. Contre vents et marées, Hamdi Meddeb a maintenu Mouine Chaâbani dans son poste de premier entraîneur de l’équipe. Et si le président de l’EST a prôné la stabilité technique, l’effectif a connu un coup de balai. Ibrahim Ouattara a été cédé sous forme de prêt à Al Ahly Benghazi. Le contrat d’Abderrahmane Meziani, lui,  a été résilié sachant que son recrutement était un véritable fiasco. Son compatriote, Bilel Bensaha, a été prêté au MC Alger. Ces départs visent à libérer des places dans le quota des joueurs étrangers pour de nouveaux arrivés. En effet, deux attaquants sont sur les tablettes de l’Espérance Sportive de Tunis, un Latino-Américain et un Africain. En effet, la direction du club a fait toutes ses emplettes lors du mercato estival et il ne reste qu’à renforcer l’effectif par deux autres attaquants. Les deux attaquants que nous venons d’évoquer clôtureront les transferts de l’équipe et complèteront ainsi l’effectif « sang et or » au titre de l’exercice 2020-2021. La direction du club prévoit de les recruter sur deux étapes. L’un d’eux débarquera avant la clôture du mercato estival et l’autre au prochain mercato hivernal.

Le joueur africain serait l’attaquant zambien d’Orlando Pirates, Justin Shonga. Pour ce qui est de l’attaquant latino-américain, on en dit beaucoup de bien, même si on ne révèle pas son identité. Selon nos sources, le joueur a marqué quatre buts lors de ses deux dernières sorties, à raison de deux buts par match. C’est aussi un joueur pétri de qualités. Il est rapide, puissant, voire explosif et l’une de ses grandes qualités est le jeu de tête. Notons qu’on cherche toujours un preneur pour Kwamé Bonsu. Le milieu défensif ghanéen devra quitter le club sous forme de prêt ou pourrait être cédé définitivement sachant que son contrat court jusqu’au 30 juin 2023. Il faudra bien laisser de la place pour les deux prochaines recrues.

Des doublures dans tous les postes

Mine de rien, Hamdi Meddeb, tout en demeurant discret comme à son habitude, a renforcé l’effectif sans trop le chambouler. Des doublures existent dans tous les postes. En gardant Moez Ben Chérifia, le président de l’EST a recruté Farouk Ben Mustapha. Sameh Derbali a prolongé son contrat d’une saison. Parallèlement, la relève sera assurée par un arrière droit expérimenté, Hamdi Nagguez. Le retour de Ghailane Chaâlali renforcera le milieu de terrain. L’entrejeu est désormais bien loti et équilibré grâce à la présence de Hamdou El Houni, le nouveau venu Alaa Marzouki et Mohamed Ali Ben Romdhane qui a rempilé pour trois ans. En attaque, il y a enfin des doublures dans le poste d’avant-centre avec le recrutement de Nassim Ben Khalifa et le maintien de Yassine Khénissi qui est finalement resté alors qu’il devait rejoindre le championnat saoudien. Bref, l’effectif est fin prêt pour attaquer l’exercice 2020-2021, notamment la nouvelle campagne africaine. « On n’aura pas besoin d’autres recrutements une fois que  les attaquants latino-américain et africain auraient signé. L’effectif est désormais équilibré et compétitif. Un effectif capable de reconquérir l’Afrique», nous assure une source proche du club.

Charger plus d'articles
Charger plus par Walid NALOUTI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire