Les nouvelles recrues ont fait leur entrée sur la scène africaine par la voie de la liste envoyée à la CAF en attendant de fouler le terrain les 22 ou 23 de ce mois en Egypte contre Al Ahly Benghazi.

Neuf mois après leur élimination au stade des quarts de finale de la Ligue des champions par les Egyptiens d’Ezzamalek, les « Sang et Or » retournent en Egypte pour replonger dans l’ambiance africaine. Les 22 ou 23 de ce mois, ils affronteront les Libyens d’Al Ahly Benghazi, leur premier adversaire dans cette nouvelle campagne continentale. Pour rappel, l’EST est exempte du premier tour. Elle débute donc la nouvelle campagne africaine au stade du deuxième tour et c’est dans ce cadre qu’elle affrontera Al Ahly Benghazi. Le match aller aura lieu en Egypte le 22 ou 23 de ce mois. Le match retour se déroulera le 5 ou 6 janvier 2021 sur la pelouse du Stade olympique Hammadi-Agrebi de Radès.

Marzouki et Nagguez : l’Afrique sous de nouvelles couleurs     

La nouvelle liste africaine est composée de vieux, mélangée avec du neuf. La direction de l’EST a envoyé une liste composée de 34 joueurs. Après le prochain mercato hivernal, elle pourra la compléter par six autres joueurs. Dans cette première liste, on retrouve des anciens, à l’instar de Ben Chérifia et Coulibaly et les nouvelles recrues, notamment Alaeddine Marzouki et Hamdi Nagguez qui retrouvent la compétition africaine mais sous de nouvelles couleurs, celles de l’Espérance de Tunis. Marzouki a connu une première fois l’ambiance africaine sous les couleurs du CSS. Nagguez, lui, a sillonné les terrains africains sous les couleurs de l’ESS puis d’Ezzamalek. Cette première liste est valable pour la première phase. Et c’est à partir de la deuxième phase que l’EST, tout comme les autres clubs qui iront loin en C1 africaine, pourra disposer de la liste élargie. En attendant, les « Sang et Or » affronteront Al Ahly Benghazi avec les nouvelles recrues, mais aussi avec les anciens, notamment ceux qui étaient sur le départ un certain temps et qui n’ont pas encore trouvé de preneur, Kwamé Bonsu en particulier. Quant à Yassine Khénissi, il semble être parti pour rester.

Voici, par ailleurs, la liste africaine de l’EST au titre de l’exercice 2020-2021 : Farouk Ben Mustapha, Moez Ben Cherifia, Sedki Debchi, Wassim Karoui, Sameh Derbali, Hamdi Nagguez, Elyès Chetti, Mohamed Amine Tougay, Mohamed Ali Ben Romdhane, Mohamed Ali Yaakoubi, Houcine Rabii, Khalil Chammam, Abdelkader Badrane, Mohamed Ali Ben Hammouda, Fousseny Coulibaly, Badra Mouelhi, Kwamé Bonsu, Abderraouf Benguith, Mohamed Amine Ben Hamida, Fedi Ben Choug, Ghailane Chaalali, Maher Bessghaier, Mohamed Amine Meskini, Youssef Mosrati, Bilel Chabbar, Zied Triki, Cedrik Gbo, Abderrahmane Meziane, Nassim Ben Khalifa, Zied Berrima, Hamdou El Houni, Farouk Mimouni, Taha Yassine Khenissi et Alaeddine Marzouki.

Charger plus d'articles
Charger plus par Walid NALOUTI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire