Le projet d’extension de « Alva Tunisia » sera réalisé avec un coût de l’ordre de 51 millions de dinars et va contribuer à stimuler les activités économiques dans la région de Ben Arous où il est installé.

Mme Salwa Essghir, ministre de l’Industrie, de l’Energie et des Mines, a inauguré, vendredi 4 décembre 2020, le projet d’extension de l’usine japonaise «Alva Tunisia» situé à la zone industrielle de Chbedda-Naasane relevant du gouvernorat de Ben Arous. La cérémonie a vu la présence de l’ambassadeur du Japon à Tunis, Shinsuke Shimizu, ainsi que le gouverneur de Ben Arous, M. Ali Saîd, le président de l’Instance tunisienne de l’investissement, le responsable du bureau tunisien de ladite société, M. Abdelmajid Jemai, le directeur exécutif de la société, M. Kenzo Watanabe, ainsi que des représentants des organisations syndicales et nombre des représentants de la société, outre des cadres du ministère.

Dans son allocution, Mme Salwa Essghir s’est félicité des relations économiques tuniso-japonaises qui ont connu un développement appréciable au cours des dernières années, et ce, à travers le lancement de plusieurs projets en commun et qui ont fait employer plusieurs compétences locales.

Digitalisation de l’administration

L’oratrice a souligné le souci du gouvernement d’améliorer le climat des affaires en vue d’attirer des investissements étrangers et la réalisation de projets innovants en simplifiant davantage les procédures grâce à la digitalisation de l’administration et la consolidation de l’infrastructure de base industrielle et technologique, et ce, malgré les effets négatifs de la pandémie du Covid-19 sur l’économie nationale et internationale qui se sont traduits par des restrictions, notamment au niveau des déplacements.

A noter que le projet d’extension en question sera réalisé avec un coût de l’ordre de 51 millions de dinars et va fournir près de 800 postes d’emploi supplémentaires à l’horizon 2022. En outre, ce projet va contribuer à stimuler l’économie sur la région de Ben Arous tout en employant une partie des habitants qui y résident. La société «Alva Tunisia», créée en 2006, est la succursale de la firme mondiale japonaise «Toray Industries».

Le site tunisien offre plusieurs avantages aux investisseurs locaux et étrangers qui peuvent installer leurs projets sur tout le territoire national malgré certaines lacunes constatés au niveau des procédures administratives et de l’infrastructure. Mais grâce à la volonté politique manifestée à plusieurs reprises, il est possible de surmonter ces difficultés et d’améliorer davantage le climat des affaires et d’attirer plus d’investisseurs de tous les pays du monde.

Charger plus d'articles
Charger plus par Chokri GHARBI
Charger plus dans Economie

Laisser un commentaire