Stabilité des prix au cours du mois de novembre 2020 par rapport au mois d’octobre et recul de l’inflation à un niveau de 4,9%.

En novembre 2020, les prix à la consommation se stabilisent après des hausses de 0,8% et 0,6% durant les deux derniers mois, selon les derniers chiffres publiés par l’Institut national de la statistique (INS). Cette stagnation est justifiée, d’une part, par la hausse des prix des produits d’habillement, ainsi que les prix des produits et services de santé et, d’autre part, par le repli des prix de l’alimentation et des prix des biens et services du groupe transport.

Sur un mois, les prix des produits alimentaires diminuent de 0,5% après une hausse de 1,1%. Cela est dû à la baisse des prix des volailles de 2,6%, des légumes frais de 2,1%, des prix des œufs de 1,8% et des fruits frais de 1,3%. En revanche, les prix des huiles d’olive augmentent de 2,2% et les légumes secs de 0,5%.

Transport aérien en baisse

En novembre 2020, les prix de transport diminuent de 0,2% en raison de la baisse des tarifs des services de transport aérien (-2,0%) et des prix des carburants (-0,1%). Le nombre des passagers au niveau du transport aérien et particulièrement dans notre compagnie nationale, Tunisair, a connu, en effet, une dégringolade importante vu les mesures de restriction prises par les pays émetteurs en matière de voyages dans les pays étrangers et le confinement général.

Les tarifs des services de restauration et hôtellerie demeurent en augmentation avec un taux de 0,2%, à la suite de la hausse des prix des services de restauration et cafés de 0,2% et les services d’hébergement de 0,4%. Après une interdiction d’installer les tables et les chaises dans les cafés, ces derniers ont subi un manque à gagner considérable et ont manifesté leurs protestation à propos de cette restriction. Après négociations avec les professionnels, les autorités publiques ont enfin accepté l’installation des tables et des chaises dans les cafés et l’allégement des restrictions aussi bien pour les cafés que pour les restaurants.

Diminution des prix de l’alimentation

Sur un an, les prix à la consommation augmentent de 4,9% en novembre 2020, après 5,4% le mois précédent. Soit le plus faible taux enregistré depuis le mois de juin 2017. Cette baisse de l’inflation résulte d’un ralentissement du rythme d’augmentation des prix de l’alimentation (+4,3% contre +5,6% en octobre), ainsi que pour les services de restauration et hôtellerie (+1,6% contre +3,3%). A noter également une décélération au niveau des prix des produits et services de transport qui occupe une place de choix dans la vie des citoyens.

En novembre 2020, les prix de l’alimentation augmentent de 4,3 % sur un an. Cette hausse est expliquée par la hausse des prix des légumes de 11,0%, des fruits de 4,9%, du groupe lait, fromages et œufs de 4,9%, des poissons de 4,3%, des viandes de 2,7%. Par ailleurs, les prix de l’huile d’olive demeurent en baisse à-8,1% sur un an.

En ce qui concerne les services, sur un an, les prix augmentent de 5,5%. Cette hausse est expliquée par la hausse des tarifs des services de restauration et cafés de 10,9%, des services de santé de 7,3% et des loyers de 5,4%.

S’agissant de l’inflation sous-jacente (hors produits alimentaires et énergie), elle se replie pour la quatrième fois de suite pour atteindre le niveau de 5,9%, après 6,1% et 6,3% au cours des deux précédents mois. Les prix des produits libres (non administrés) ont connu un accroissement de 4,9% contre 4,7% pour les prix encadrés. Les produits alimentaires libres ont connu une évolution de 4,2% contre 4,6% pour les produits alimentaires encadrés.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Economie

Laisser un commentaire