Au fil des journées et des couacs en cascade, le CA ressemble de plus en plus à un corps vidé de toute passion.
Que ce soit sur le plan sportif ou extra-sportif, le Club Africain se retrouve dans un état de crise permanent, pendant de longs et interminables mois. Tous les inconditionnels du club ont vécu un véritable cauchemar, un calvaire sans fin.
Aujourd’hui, le CA doit fatalement revoir ses ambitions à la baisse. Il n’est plus question de podium mais de finir au pied de ce dernier ! Et pour y arriver, il va falloir réaliser un sans-faute jusqu’à la fin. Ce faisant, à l’heure où le club s’apprête à en découdre avec l’UST, les fans cherchent désespérément des raisons pour chavirer dans un fol optimisme et envisager l’avenir avec sérénité et légèreté. Sauf que les protégés de Skander Kasri sont des durs à cuir, coriaces à l’envi. Leur classement n’est nullement usurpé.
Et ils prendront un malin plaisir à enfoncer un peu plus le CA.
Voilà pour l’adversaire, un onze qui devance les Clubistes au classement, et qui se trouve dans le rétroviseur du CAB et de l’USBG. Au pied du podium, nous avons donc quatre clubs qui se tiennent en trois points, dans un mouchoir de poche comme on dit. Ça risque d’être embouteillé vers la fin de saison…
Revenons maintenant au CA et aux dernières retouches avant d’affronter l’US Tataouine. Tout le microcosme clubiste sait pertinemment que cette explication est décisive.

Sursaut attendu
Septième au classement, le CA de Zvunka ressemble actuellement plus à un géant aux pieds d’argile qu’à un phénix qui renaîtrait de ces cendres. Certes, dans sa riche et tumultueuse histoire, le Club de Bab Jedid n’en est évidemment pas à son premier flop retentissant. Il en a vécu plusieurs. Mais là, ce n’est pas une question de méforme mais de limites ! Limites de point de vue quantitative et qualitative. Limites en tout genre pour un club qui paie le prix de ces stratégies hasardeuses et de ces pratiques ludiques sur fond de gestion inopérante !
Le CA s’en remettra-t-il ? Parviendra-t-il à redresser la barre et retrouver la lumière ? Le chantier se révèle immense, et les motifs d’espoir ne sont pas légion, du moins en ce moment.

Charger plus d'articles
Charger plus par Khaled KHOUINI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire