L’affaire du CS Chebba n’a pas connu un dénouement heureux malgré les prémices d’une solution qui a pointé à l’issue de la rencontre, avant-hier au siège du gouvernement, où le président de la Fédération tunisienne de football, Wadii Al-Jary, a renvoyé la balle dans le camp des clubs concernant la tenue d’une assemblée générale pour entériner le retour du club sanctionné en première Ligue, considérant que c’est la seule solution pour sortir de l’impasse.

Lors de sa rencontre avec le ministre de la Jeunesse, des Sports et de l’Intégration professionnelle, Kamal Deguich, Al-Jary a estimé que le bureau fédéral s’en tient à sa position tant qu’elle se fonde sur des arguments juridiques clairs qui ne souffrent ni ambiguïté ni doute, ajoutant que la structure sportive ne peut adapter les lois en faveur d’aucune partie, fermant de nouveau la porte à toute solution unilatérale, que ce soit pour annuler la décision de la FTF ou de la conditionner par des excuses des dirigeants du CSChebba.

SR (d’après notre confrère Assahafa)

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire