En déplacement à Monastir, les Cabistes aspirent à rester dans une dynamique de victoires.

Il suffit parfois d’une victoire pour revigorer une équipe,  longtemps à  la recherche de ses repères. C’est le cas du CAB qui a retrouvé, enfin, le sourire, le weekend dernier, face à l’ASS, à  Bizerte. Le moral en hausse, les camarades de Ben Frej se sont déplacés à  Monastir avec l’intention de se surpasser et, donc, de réussir un joli coup contre l’USM, cet après-midi. L’arrivée de Larbi Zouaoui aux commandes  est-elle pour quelque chose dans ce déclic ? Il est trop tôt  pour en être certain. Le match de cet après- midi sera un instrument de mesure fiable de l’état de santé actuel des Cabistes. Un résultat positif n’est pas impossible, quand on sait que l’équipe adverse passe par une période délicate et se trouve en position de lanterne rouge. Il s’agit là d’une belle opportunité qui s’offre aux «Jaune et Noir» pour l’exploiter à bon escient. Au vu de la dernière rencontre face à l’AS Soliman, on peut penser qu’ils sont capables de réaliser une pareille sensation. Tous les ingrédients sont là, puisque les joueurs ont reçu une partie de leurs salaires et l’ambiance est plutôt  sereine. Le staff technique reconduira, tout à  l’heure, à  peu près la même formation, qui a donné  satisfaction samedi dernier, avec toutefois la possibilité  de titulariser l’Algérien Boudrama à  l’axe de la défense à la place de Doumbia. Il n’y aura donc pas de chambardements notables dans la formation qui sera conduite sur le terrain par le colosse Ben Frej, l’infatigable Aymem Trabelsi et la plaque tournante Bangoura. Les changements seront effectués selon la tournure que prendra la partie et la forme actuelle des doublures à la disposition de l’entraîneur.

Charger plus d'articles
Charger plus par Bechir SIFAOUI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire