A ce jour, 125 programmes de restructuration financière ont été examinés et 101 dossiers ont été approuvés avec un investissement estimé à près de 210 millions de dinars. A noter que la société nippone «Yazaki» n’a pas l’intention de fermer les portes de ses unités installées en Tunisie.

Une réunion de la commission de gestion de la ligne de crédit de soutien, de relance et de restructuration des petites et moyennes entreprises a eu lieu, mardi 29 décembre 2020, sous la présidence de Mme Salwa Sghaier, ministre de l’Industrie, de l’Energie et des Mines au siège de son département. Etaient présents à la réunion, Mme Malika Karrit, directrice générale de promotion des PME ainsi que les membres de ladite commission qui relèvent du secteur financier et bancaire.

Au cours de cette réunion, les cadres présents ont examiné 15 dossiers d’entreprises opérant dans les secteurs industriels, et ce, dans le but de les approuver. A ce jour, 125 programmes de restructuration financière ont été examinés et 101 dossiers ont été approuvés avec un investissement estimé à près de 210 millions de dinars. Mme Salwa Sghaier a indiqué dans son intervention  que son département est soucieux d’encadrer davantage les entreprises, notamment celles de petite et  moyenne taille qui passent par des difficultés financières et conjoncturelles, et ce, à travers une assistance et un accompagnement technique outre l’élaboration d’études de diagnostic financier et économique.

Préserver les postes d’emploi

Une telle initiative permet de préserver les postes d’emploi au sein de ces entreprises. A noter que 396 entreprises industrielles ont adhéré à la ligne de crédit en question. Elles disposent près de 15 mille postes d’emploi.

Par ailleurs, et suite aux informations divulguées sur les réseaux sociaux faisant état de l’intention de la société japonaise «Yazaki» de fermer ses unités en Tunisie, le ministère de l’Industrie, de l’Energie et des Mines informe l’opinion publique que cette information est infondée. La société en question est entrée dans une période de congé annuel normale à l’occasion de la nouvelle année administrative pour reprendre son activité le 4 janvier 2021 (hier) dans toutes ses unités. La société «Yazaki» a exprimé son étonnement de la diffusion de telles rumeurs alors qu’elle œuvre à développer ses activités et ses investissements en Tunisie.

Le ministère tunisien de l’Industrie, de l’Energie et des Mines a réitéré son appui total à cette société et à soigner le climat d’affaires pour permettre à cette société et à d’autres de travailler dans un environnement concurrentiel et sain. A noter que la société «Yazaki» est spécialisée dans la fabrication des composants automobiles pour approvisionner des sociétés internationales, leaders dans le domaine de l’industrie automobile. La société compte 2.800 postes d’emploi dans l’agence de la société à Gafsa et 2.600 postes dans son agence à Bizerte.

Charger plus d'articles
Charger plus par Chokri GHARBI
Charger plus dans Economie

Laisser un commentaire