Les Cabistes sont dans l’obligation de réaliser un résultat positif.


Plus on stagne et plus on se trouve distancé. Avec des défaites et des matches nuls, le CAB est en train de s’enfoncer petit à petit dans la zone dangereuse. Après sept rencontres disputées, il est déjà dans une position de relégable. C’est pourquoi cette confrontation contre l’OB se présente comme un match de Coupe pour les Bizertins. Une nouvelle défaite plongerait le CAB dans une crise alors qu’un nul constituerait un moindre mal. Encore une fois, les camarades de Trabelsi sont dans l’obligation de réussir leur déplacement. On sait qu’ils en sont capables pour peu qu’ils soient plus concentrés en défense et que le duo Ben Frej-Doumbia s’entende un peu mieux dans l’axe…, source de tous les maux !

Serrer les rangs…

A Béja, il faudra serrer les rangs pour contenir la fougue des Cigognes qui ne connaissent pas encore la défaite. L’entraîneur aura la lourde responsabilité, cet après- midi, de faire le bon choix dès le départ pour ne pas se trouver obligé de rectifier le tir en cours de jeu comme ce fut le cas contre le CA le week-end passé. Que de temps perdu et de regrets !

Face à l’OB, il y a des chances de voir de la partie le métronome Bangoura qui se remet de sa blessure, le staff médical se prononcera sur son intégration ou non dans la formation en toute dernière minute. On comptera, tout à l’heure, dans le camp cabiste sur les services de Sabo, Chattal, Ben Frej, Jerbi et Trabelsi notamment pour sortir indemnes de ce déplacement périlleux. Une confrontation qui s’annonce spectaculaire entre ces deux voisins du Nord.

Charger plus d'articles
Charger plus par Bechir SIFAOUI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire