Après avoir perdu contre l’USM, les Aghlabides sont désormais dos au mur.


Les jours se ressemblent à Kairouan, les camarades de Rebaï s’inclinent encore une fois de la même manière et affichent un faible rendement . La JSK est en bas du classement avec un seul point au compteur. L’équipe ne peut plus se permettre un autre faux-pas, cet après après-midi, face à l’ASS. Cela veut dire que les protégés de Dridi seront devant une dure épreuve. Un adversaire qui joue lui aussi pour le rachat après sa défaite essuyée dans son fief.  D’ailleurs, les supporters aghlabides sont anxieux à cause des problèmes que vit le club et qui l’empêchent de mener à bien sa préparation et de bien aborder le mercato hivernal. La Chabiba pourrait certes démentir ce jugement qui lui est défavorable, mais ce n’est pas en jouant de la même manière que contre l’USM.

L’indigence du milieu

Si la défense se comporte jusque-là tant bien que mal, on ne peut pas dire autant concernant l’entrejeu qui a laissé entrevoir de nombreuses carences tant au niveau de la récupération que celui de la relance. Les Métiri et Romdhani ne sont pas performants dans la construction du jeu. Et comme à ce niveau-là, Haj Fraj n’est pas en possession de ses meilleures sensations à l’heure actuelle, l’on comprend pourquoi le football confectionné ces derniers temps est peu créatif. Dridi est donc appelé à opérer les rectificatifs nécessaires pour espérer donner à son milieu la vitalité et l’efficacité nécessaires. Pour cela, il sera amené probablement à lancer Khraïfi vu son expérience. La participation de Bouguerra est probable en absence de Ragoubi pas encore rétabli de sa blessure. Autre remaniement attendu, du moins plausible, la titularisation du jeune gardien Hazgui à la place de Nadim Thabet qui a besoin d’un moment de répit  devant lui servir pour se remettre en question notamment après ses contestations à cause de ses arriérés. Mais au-delà de ces considérations techniques, le groupe aghlabide a besoin aussi et surtout de beaucoup de lucidité et de concentration pour espérer s’en sortir à bon compte de cette situation délicate.

M. S. CHAFRA

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire