Le président de la FTF a durci le ton en reconnaissant que le bureau clubiste est irrégulier et dissous et que les états financiers ne sont pas valides et seront audités. El Jary semble chercher à calmer les ardeurs du public clubiste.


La succession des événements au CA, tristes en grande partie, plaident pour un revirement dans la position de Wadï El Jary par rapport à Abdessalam Younsi.

Amis, alliés et ayant une affinité qui explique le recours de Younsi à El Jary pour le dossier des litiges et des dettes, et aussi le processus électoral avorté en été. Mais maintenant, la position inconfortable de Younsi à l’égard du public et son incapacité à gérer et résoudre les problèmes et les dossiers en instance  ont poussé, semble-t-il, le président de la FTF à tourner le dos à son ami et à être plus ferme. Plus question de trouver des alibis au comité de Younsi qui a décidé de tenir des élections le 28 février, sans être clair et réaliste à propos du paiement des dettes. Ajoutons à cela  les incidents tristes et violents de samedi devant le siège de la FTF. Le président de la FTF ne veut pas se mettre à dos le public clubiste. La FTF, à travers le comité d’urgence, a décidé de renvoyer le dossier du comité directeur clubiste au Comité indépendant des élections, et de passer les états financiers du CA à la commission de contrôle de gestion fédérale pour audit et pour suivre le dossier des dettes impayées. Que pourront faire Younsi et ses «fidèles» pour s’en sortir et pour défendre leur position? Le temps est un mauvais allié pour eux, d’autant qu’une nouvelle affaire, celle de l’Algérien Boutmane (son club n’a pas encore été payé et le chèque certifié pose problème), a ressurgi. D’ici le 28 février, beaucoup de choses peuvent changer. Une chose est sûre, Younsi a perdu du terrain, énormément, et surtout beaucoup de crédibilité auprès de tout le monde. Il attend un miracle pour sauver son comité, surtout que les soupçons et les zones d’ombre grandissent au fil des jours, des problèmes et des ratés! El Jary l’aura compris, il ne peut faire plus pour son ami Younsi !

Charger plus d'articles
Charger plus par Rafik EL HERGUEM
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire