Avec un peu de concentration et de volonté, notre Sept National aurait pu s’en sortir indemne d’autant qu’il est revenu à un point d’écart à deux minutes de la fin de la partie.


Le Sept National a débuté ce soir l’aventure mondiale en affrontant la sélection nationale polonaise. Les débuts du match étaient en faveur des Polonais qui étaient les premiers à ouvrir le score. Notre adversaire a pu conserver son avantage au score durant les cinq premières minutes (1-0, 3-1). Mais la légère domination polonaise n’était que de courte durée. Nos internationaux sont entrés progressivement dans le match. Ils sont parvenus dans un premier temps à égaliser (3-3 puis 4-4) avant de prendre l’ascendant par la suite. La défense polonaise n’avait plus de secrets pour les camarades d’Issam Rzig, notamment Mosbah Sanai. Pendant 25 minutes, la machine tunisienne a carburé à plein régime, se maintenant à trois, voire à quatre longueurs d’avance sur son adversaire (6-5, 8-5, 9-5, 10-6).

Mais à la fin de la période initiale, les Polonais ont profité des deux minutes d’expulsion de Mosbah Sanai pour revenir dans le match. La première mi-temps s’est achevée sur une parité (17-17).

Débats de plus en plus serrés…

De retour des vestiaires, les Polonais sont restés sur le même élan de la fin de la période initiale, ce qui leur a permis de mieux entamer la seconde période. Comme à l’entame de la période initiale, ils étaient les premiers à trouver le chemin des filets, mais à la différence, ils ont su maintenir l’écart (21-20, 23-21, 25-22, 26-23).

Les Polonais ont bien profité des erreurs des camarades de Sanai. De leur côté, nos joueurs ont trouvé des difficultés à reprendre l’ascendant, même s’ils sont parvenus à égaliser par moments (20-20 et 21-21). Mais au fil des minutes, la domination polonaise, légère soit-elle, s’est pérennisée jusqu’au coup de sifflet final. Et notre Sept National de concéder la défaite en match d’ouverture du Mondial égyptien sur le score de 30-28. Avec plus de volonté, nos joueurs auraient pu s’en sortir d’autant qu’à deux minutes de la fin du match, ils sont revenus à 27-28. Mails ils n’étaient pas suffisamment entreprenants pour tenir durant les deux dernières minutes de la rencontre. C’est bien dommage !

Charger plus d'articles
Charger plus par Walid NALOUTI
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire