Le calme est revenu dans la nuit de samedi dans les villes de Siliana et de Bouarada après des heurts entre des jeunes et les unités sécuritaires. Les « protestataires » ont mis le feu à des pneus et ont lancé des pierres contre les forces sécuritaires au niveau de l’avenue Abdessattar Dridi, la cité Ennozha ainsi que Mongi Selim à Siliana ville et l’artère principale de Bouarada. Les unités de sécurité ont répondu par des tirs de gaz lacrymogène afin de disperser les groupes de jeunes.
Des jeunes ont tenté vendredi soir de prendre d’assaut la maison d’un agent de la police municipale suite à l’agression d’un berger. L’agent de la police municipale a été muté et une enquête a été lancée.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire