L’état du pont mobile de Bizerte a fait couler beaucoup d’encre, suscitant notamment l’indignation des Bizertins sur les réseaux sociaux qui ne cessent de réclamer la construction d’un nouveau pont mobile.

Récemment, un internaute a publié un message sur les réseaux sociaux signalant un tremblement lors du passage d’un camion sur le pont mobile de la ville.

Une publication qui a fait le tour des groupes privés sur les réseaux sociaux, faisant ressurgir de nouveau le débat sur l’état de ce dernier. La thèse qui a été avancée est que ce tremblement serait dû à un phénomène de résonance tout à fait normal. Le directeur régional de l’Equipement, Zouhair Azzouzi, a de son côté affirmé que le pont mobile de Bizerte ne présente aucun risque et qu’il peut tenir encore cent ans! Une déclaration qui a provoqué la colère des citoyens de la ville. Des internautes ont même infirmé ces dires en postant une photo d’un poteau sous-marin rongé et partiellement détruit par la rouille ! Depuis, un sentiment de panique et d’insécurité a gagné les Bizertins qui s’inquiètent de l’état du pont mobile qui a dépassé sa date de validité.

Cette problématique est loin d’être résolue et reste dans l’ambiguïté entre les déclarations des responsables et les constats des citoyens. Certains parmi eux ont même commencé à lancer des appels sur les réseaux sociaux demandant à rétablir le bac qui reliait Zarzouna à Bizerte jadis, perdant tout espoir de voir la construction d’un nouveau pont dans un futur proche.

Charger plus d'articles
Charger plus par Sarah BEN OMRANE
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire