• La Tunisie est engagée à diffuser les valeurs de tolérance, à protéger le patrimoine sacré et à faire face aux incitations à la haine et à la violence
• «Djerba est un exemple exceptionnel du vivre-ensemble», déclare Lewin Moché, vice-président de la Conférence des rabbins européens

«La Tunisie est parmi les pays avant-gardistes dans la consécration de la diversité culturelle et la pluralité civilisationnelle en tant que vecteur d’interaction et d’échange dans le respect des spécificités culturelles et civilisationnelles», a déclaré mercredi à Djerba le chef du gouvernement, Youssef Chahed.

Lors d’une conférence internationale sur le vivre-ensemble, tenue à l’occasion de l’ouverture du pèlerinage annuel juif de la Ghriba, Chahed a réitéré l’engagement de la Tunisie à diffuser les valeurs de la tolérance, à protéger le patrimoine sacré contre toute agression, à interdire les appels à l’expiation et à faire face aux incitations à la haine et à la violence.

Il a indiqué dans ce sens que la participation aux festivités du pèlerinage de la Ghriba est la meilleure preuve de l’ouverture d’esprit du peuple tunisien et de son attachement à son histoire de cohabitation entre différentes religions.

Djerba est une expérience singulière en matière de cohabitation entre les religions et de tolérance. C’est un message fort adressé au monde entier, véhiculant une image positive de la Tunisie en tant que pays démocratique, ouvert sur son environnement méditerranéen et africain ainsi que sur toutes les cultures, a soutenu le chef du gouvernement.

Chahed a souligné que le pèlerinage de la Ghriba donnera le coup d’envoi d’une saison touristique prometteuse et exceptionnelle, relevant que les prévisions tablent, cette année, sur la visite de 9 millions de touristes, avec une hausse de 3,5 millions de touristes lors des trois dernières années.

Un documentaire retraçant l’histoire de la synagogue de la Ghriba, la particularité de son cachet architectural et les légendes qui se sont tissées au fil des ans autour de ce lieu de culte ancestral a été projeté lors de la conférence.

La conférence, présidée par le chef du gouvernement, a vu la présence du ministre du Tourisme, du Grand Rabbin de Tunisie, du président de la communauté juive en Tunisie, et du vice-président de la Conférence des rabbins européens, Lewin Moché.

«La Tunisie et plus spécifiquement Djerba est un exemple exceptionnelle de vivre-ensemble», a déclaré Moché, considérant dans ce sens la participation du chef du gouvernement aux festivités des juifs à la Ghriba comme un message fort de tolérance, de respect et de vivre ensemble.

«Le vivre-ensemble exige l’ouverture envers les autres et la création de passerelle et non l’établissement de cloisons, sans compter le développement des liens de fraternité et de coopération. C’est un rêve on ne peut plus réalisable», a estimé Moché.

Les célébrations officielles accompagnant le pèlerinage de la Ghriba ont débuté hier après-midi dans la synagogue située dans la zone Erriadh à Djerba où un «Iftar Al Oukhouwa», a été offert, un repas de rupture du jeûne placé sous le signe de la fraternité.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire