Ouvrir sur une victoire dans une poule qui ressemble à un nid de guêpes sera l’objectif de l’Espérance ce samedi contre les Sénégalais de Teungueth à Radès.


Ce samedi, l’Espérance Sportive de Tunis mettra de côté la compétition nationale pour faire un focus sur la Ligue des champions avec le démarrage de l’étape des poules. Elle ouvrira contre les Sénégalais de Teungueth à Radès pour le compte de la première journée.

Bien évidemment, les supporters du représentant du football tunisien ont hâte de voir à l’œuvre leur équipe de cœur dans cette nouvelle édition à laquelle ils accordent une importance majeure.

Ils nourrissent tous l’espoir de vibrer à nouveau en renouant avec la gloire des saisons 1994, 2011, 2018 et 2019 tout en effaçant de leur mémoire la cuisante désillusion de 2020.

Mais pour ce faire, il faudra d’abord se qualifier dans une poule qui réunit, outre l’Espérance et Ezzamalek, deux outsiders qui s’annoncent capables de créer la surprise, en l’occurrence La Mouloudia Club d’Alger et Teungueth.

Qui est Teungueth ?

Dans la logique des choses et en leur qualité de clubs huppés au palmarès fabuleux, l’Espérance et Ezzamalek se qualifieront au tour des quarts de finale sans problèmes. Mais il paraît que la mission de ces deux géants d’Afrique ne sera pas aussi facile qu’on puisse l’imaginer.

D’abord, pour ce qui est des trois équipes représentant la Tunisie, l’Algérie et l’Egypte, leurs rencontres seront toutes des derbies qui n’acceptent aucun pronostic préalable. Ceci est une évidence indiscutable.

Quant à l’équipe sénégalaise qui sera le premier client de l’Espérance ce samedi, eh bien elle reste entourée de mystère. Elle est même redoutée bien qu’elle participe à la compétition africaine pour la première fois de sa jeune histoire qui a commencé en 2010 avec la fondation du Teungueth Football Club Rufisque.

D’aucuns diront qu’on aura donc affaire à un novice ou à un club qui n’est pas suffisamment armé pour affronter les grands de notre continent. Détrompons-nous car Teungueth, rappelons-le, a eu le «culot» de faire tomber l’illustre Raja de Casablanca dans le précédent tour. Ce qui n’est pas une mince affaire. De plus, ce club a remporté la Coupe du Sénégal de la saison 2018-2019 et se trouve aujourd’hui en troisième place du championnat sénégalais. Du coup, on parle déjà d’un adversaire qui sera loin d’être une victime expiatoire.  Dans ce sens, on ne souhaite pas que l’Espérance sousestime outre mesure cette équipe et qu’elle vive une mésaventure semblable à celles qu’elle a connues il y a peu de temps avec Ittihad  Alexandrie et le club marocain de l’Olympique de Safi.

Teungueth appartient quand même à un pays où le football ressemble à une religion.

Une revanche dans l’air

Dans cette étape des poules, l’Espérance disputera «normalement» la première place avec son rival de toujours Ezzamalek qui était derrière ses malheurs de la saison écoulée. Ainsi, les «Sang et Or» feront tout pour damer le pion aux Zamalkaouis et prendre leur revanche face à ce mastodonte égyptien qui lui a ravi le dernier trophée de la supercoupe d’Afrique après l’avoir éliminée de la Ligue des champions au tour des quarts de finale.

On constate déjà que l’étape des poules de cette édition ne ressemblera nullement aux précédentes dans lesquelles la domination imposée par le doyen des clubs tunisiens était souvent sans équivoque. En effet, tout le monde veut avoir son mot à dire !

Charger plus d'articles
Charger plus par Amor Baccar
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire