Une équipe qui sait voyager mettra sûrement, de son côté, toutes les chances de triompher. L’Espérance fera tout pour nous en donner la preuve ce soir à Alger face à la Mouloudia Club d’Alger, un club respectable.

Malgré le fait que les équipes algériennes n’aient atteint la plus haute marche du podium en Ligue des champions africaine que quatre fois dans l’histoire, elles restent quand même très redoutées par tous.

Ce sont de coriaces outsiders et de vrais trouble-fêtes capables de défier n’importe quel adversaire, aussi huppé soit-il. De plus, l’Algérie, détentrice du dernier trophée de la CAN, reste l’un des grands pays de football en Afrique dont tous les représentants imposent le respect.

La Mouloudia Club d’Alger en fait donc partie et sera sûrement un client à traiter avec tous les égards par l’Espérance, ce soir au stade 5-Juillet d’Alger, dans le cadre de la deuxième journée de la phase des poules de la Ligue des champions.

La Mouloudia et ses fans ont un rêve qui consiste à revivre les moments de grande liesse de 1976 quand ce prestigieux club algérien, fondé il y a exactement cent ans (août 1921), avait offert à l’Algérie la première couronne africaine de la Ligue des champions.

C’est un exploit lointain qui remonte à quarante-cinq ans, mais le désir de le revivre est très vivace chez les Algérois.

Un derby maghrébin

Tout peut arriver dans ce nouveau duel qui attend l’Espérance à Alger. La MCA a réussi son entrée en lice lors de la première journée quand elle a tenu en échec Ezzamalek (0-0) au Caire même. Chose qui lui donnera certainement des ailes pour la deuxième journée qu’elle jouera tout à l’heure à domicile.

Mais, paradoxalement, la Mouloudia se trouve loin d’être rayonnante en championnat d’Algérie où elle occupe le milieu du tableau au classement général. Au terme de la onzième journée elle a gagné cinq matches contre quatre défaites et deux nuls. Ce qui n’est pas fameux en comparaison avec la meilleure équipe de Tunisie.

Seulement pour le compte de ce derby maghrébin, personne ne peut avancer le moindre pronostic. Et l’on s’attend à une rencontre pleinement disputée entre les deux protagonistes qui joueront pour un seul objectif : la victoire.

En effet, l’Espérance tentera un grand coup à Alger. Il en va de la consolidation de son leadership à la poule D.

L’EST, au complet

En plus du fait que l’équipe de Bab Souika fera tout ce qui est en son pouvoir pour gagner tous ses matches à domicile, elle sait aussi que la qualification et la première place de la poule passent absolument par des succès à l’extérieur. Et pourquoi pas dès ce soir aux dépens des Algérois ? Il est même question de faire oublier le rendement peu convaincant de la première journée contre les Sénégalais de Teungueth qu’elle a battus difficilement à Radès (2-1). Depuis, bien des choses ont changé. A commencer par le fait que les deux nouvelles recrues Khalid Abdel-Basset et William Tougui ont déjà réussi leur baptême du feu. Cela coïncide en plus avec le retour tonitruant d’Anice Badri et le rétablissement de la vedette de l’équipe Hamdou El Houni.

Tous ces attaquants de premier plan, qui constituent la nouvelle force de frappe de l’Espérance, seront à la disposition du coach Mouîne Chaâbani. Ce dernier fera en sorte que cet arsenal offensif de grande dissuasion soit des plus performants dès ce soir. Car avec de telles potentialités, il n’est pas permis d’opter pour une tactique trop prudente qui se focaliserait principalement sur la fermeture des brèches tout juste pour éviter la défaite.

Désormais, l’Espérance a les moyens humains lui permettant de s’imposer là où elle évolue. Il ne reste plus à son timonier que de mettre en place la bonne stratégie de conquête conséquente.

Charger plus d'articles
Charger plus par Amor Baccar
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire