Auteur d’une jolie frappe, le capitaine étoilé est parvenu en fin de rencontre à déverrouiller une défense swazie accrocheuse à souhait. Il ouvra la voie à ses camarades, notamment Haj Mhamoud, qui double la mise. Un doublé qui expédie l’Etoile en phase des groupes de la Coupe de la CAF.


Stade Taieb-Mhiri. ESS bat Young Buffaloes FC (2-0). (0-0 à la mi-temps). Buts de Yassine Chikhaoui (79’) et Mohamed Haj Mahmoud (87’). Arbitrage de l’Egyptien Ibrahim Noureddine.
ESS : Mathltouthi, Ben Ouannès, Kechrida, Naouali, Ben Aziza, Ben Amor (Baayou 84’), Mbé (Somah 73’), Kayramani (Gonzalez 65’), Chikhaoui (Ayed 84’), Ouji (Haj Mahmoud 65’) et Coulibaly.

Bien qu’ils aient eu de grosses difficultés à regagner Sfax après un voyage long et fatigant, les Swazis de Young Buffaloes ont fait preuve d’une résistance farouche lors du match retour comptant pour le 2e tour bis qui les a opposés hier après-midi aux Etoilés sur la pelouse du Stade Taieb-Mhiri.

Jouant le bloc bas et opérant par des contres quand l’occasion se présentait, les Swazis ont réussi, tout au long de la première mi-temps et durant une grande partie de la deuxième période de jeu, à fermer toutes les issues menant à leur cage. De plus, ils sont parvenus à atténuer les ardeurs des attaquants étoilés, Souleymane Coulibaly en particulier, cible d’un pressing individuel, car auteur du doublé de la victoire à l’aller. Du coup, la domination des Etoilés fut stérile durant la quasi-totalité de la rencontre. Il a fallu attendre la 28’ pour assister à leur première occasion nette : suite à un une-deux entre Ben Ouannès et Ouji, le tir de ce dernier est dégagé par le portier swazi. La balle atterrit devant Souleymane Coulibaly qui exploita mal l’occasion en or qui s’est présentée à lui. L’avant-centre ivoirien est revenu à la charge dans le temps additionnel de la période initiale, mais son tir croisé est dévié en corner par un défenseur adverse (45’+1).

La persévérance paye

En panne d’idées tout au long de la première mi-temps, les Etoilés ont repris les débats après la pause avec l’espoir de trouver la faille pour déverrouiller la défense adverse. Plus déterminés que jamais, les occasions des Etoilés sont devenues de plus en plus dangereuses au fil des minutes. La première grosse occasion de la seconde mi-temps a été enregistrée à la 53’ lorsque Chikhaoui adressa un long centre à Kechrida qui se faufila sur la droite avant de servir Coulibaly qui reprit, mais les défenseurs adverses éloignèrent le danger avant que l’attaquant ivoirien de l’Etoile n’ait le temps de faire quelque chose.

De son côté, le coach étoilé a compris que des changements s’imposaient pour donner une plus-value à l’animation offensive. Des changements qui allaient donner plus de tonus aux joueurs. Le capitaine Chikhaoui a fait preuve de persévérance qui s’est avérée payante. Après que le portier adverse lui eut fermé l’angle de tir (69’), le capitaine étoilé allait trouver la faille quelques minutes plus tard en logeant la balle dans les filets grâce à une jolie frappe (79’).

En ouvrant le score, le capitaine Chikhaoui montre la voie à ses camarades, notamment Haj Mahmoud dont la reprise de la tête loba le gardien adverse (87’).

L’expérience du capitaine Chikhaoui, le coaching de Lassaad Dridi dont l’un des changements opérés, Haj Mahmoud, s’est avéré payant ainsi que la persévérance de toute l’équipe ont porté leurs fruits. Un doublé au match retour, qui s’ajouta à celui obtenu à l’aller et l’Etoile de se qualifier à la phase des groupes de la Coupe de la CAF. Les Etoilés rejoignent ainsi les Sfaxiens qu’ils croiseront dans le groupe C.

Charger plus d'articles
Charger plus par Walid NALOUTI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire