«La part de l’UE dans le volume du commerce extérieur de la Tunisie a baissé de 75% durant la période 1995 et 2005, à 62% en 2018», c’est ce qui ressort de la note publiée, mardi, par l’Observatoire Tunisien de l’Economie.
L’Observatoire explique la diminution de la part de l’UE dans notre commerce extérieur par «la montée en puissance de la Chine, notamment dans le secteur des biens d’équipements, ce qui a forcé les entreprises tunisiennes à capitaux européens à diversifier leurs intrants importés, réduisant ainsi, la part des importations européennes qui ne représente plus que 53% des importations en Tunisie».
Il a, toutefois, précisé que «plus de 60% des exportations tunisiennes sont réalisées par des entreprises non-résidentes détenues en majorité par des capitaux européens. Il est donc normal que la part des exportations vers l’UE reste si élevée, même en 2018, avec 73% des exportations tunisiennes dirigées vers l’UE».
«La dépendance du commerce extérieur tunisien vis-à-vis des entreprises à capitaux européens empêche notre pays de diversifier ses exportations vers des marchés plus prometteurs», conclut l’Observatoire.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Economie

Laisser un commentaire