Les Cabistes se trouvent dans l’obligation de gagner…

Avec un capital de dix points et une bien piètre avant-dernière place au classement, les camarades de Ben Frej ont un besoin urgent de points. En recevant le ST au Bsiri , ils n’ont  pas le droit de manquer ce rendez- vous décisif .En effet, de l’issue de la rencontre dépendra leur avenir en Ligue 1. C’est dans ce contexte très délicat que Kaïs Yaâcoubi à relayé Larbi Zouaoui à la tête du staff technique le week-end passé, épaulé par un autre revenant: Karim Touati. La mission du nouvel entraîneur s’annonce difficile, mais non impossible, puisqu’il connaît parfaitement la «maison» cabiste pour y être passé, la saison dernière, dans les mêmes conditions. Et le miracle eut lieu ! La situation est aujourd’hui identique. On espère dans la large famille bizertine, qu’il réussira de nouveau le pari pour la simple raison que le CAB aura à jouer à domicile, lors de cette phase retour, huit matches sur treize. Certes, rien n’est acquis à l’avance, mais l’optimisme est permis. C’est pourquoi la confrontation de cet après-midi avec les Bardolais revêt une importance extrême pour les Nordistes. Tout le monde a compris que l’opération de sauvetage commence dès aujourd’hui pour les «Jaune et Noir». Un résultat autre que la victoire compliquerait davantage leur situation. Le nouveau coach saura- t-il booster ses joueurs à cette occasion ?

Il est fort à  parier qu’il trouvera les mots les plus motivants qui leur permettront de renouer avec les succès ! Du moins, on l’espère dans le camp des fans…

Solidarité  tous azimuts ! 

Les Cabistes, désormais dans une position de relégable après la récente victoire du CA face à la JSK, auront à se serrer les coudes pour réussir leur sortie contre le ST. Solidaires, ils ne lésineront certainement pas sur l’effort. Le staff technique fera en sorte de choisir les plus en forme du moment sur le double plan physique et technique. A défaut de joueurs qui se distinguent au niveau qualitatif, Kaïs Yaâcoubi misera sur le jeu collectif et le surpassement de soi du groupe pour venir à bout d’un adversaire difficile à manier et qui, de surcroît, passe pour être la bête noire des Cabistes, à Bizerte même. La prudence est donc vivement conseillée! La formation susceptible de jouer d’entrée est la suivante : Naim Mathlouthi, Kchok, Sessi( Elyès Dridi), Ben Frej, Doumbia (Boudrama), Trabelsi, Sabo, Ala Dridi, Bangoura, Chattal et Nader.

Charger plus d'articles
  • CAB : Jusqu’au dernier souffle

    Les Cabistes doivent encore et toujours gagner ! L’écart entre le CAB et ses concurrents i…
  • CAB : Gagner et attendre !

    Les Cabistes ne sont plus maîtres de leur destin… Décidément,  les journées se suive…
  • CAB : Ultime chance !

    Les Cabistes ont une opportunité de réduire l’écart avec leurs concurrents pour le maintie…
Charger plus par Bechir SIFAOUI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire