On apprend que le chef du gouvernement, Youssef Chahed, a reçu, hier, à Dar Edhiafa à Carthage, Mohamed Fadhel Mahfoudh, ministre chargé des Relations avec les instances constitutionnelles, la société civile et des droits de l’Homme, et Abdelbasset Ben Hassen, président de l’Institut arabe des droits de l’Homme, et les a chargés de concrétiser son initiative relative à l’instauration d’une charte de conduite politique.

Dans une déclaration aux médias à l’issue de la rencontre, Mohamed Fadhel Mahfoudh a indiqué que le chef du gouvernement a insisté sur l’accélération du démarrage des concertations avec les partis politiques, les organisations et l’ensemble des forces nationales en vue de l’élaboration de la charte du comportement politique sous forme d’un code qui contribuera à mettre un terme à la vague de violence qui domine actuellement le discours politique et atténuer la tension qui marque le paysage politique.

«Nous collaborerons, ajoute-t-il, avec l’Institut arabe des droits de l’Homme en vue de conduire des concertations élargies en prévision d’une élaboration participative de la charte des règles du comportement politique et de sa signature au cours des semaines à venir. La charte offrira aux partis politiques un code de conduite définissant les engagements moraux des protagonistes dans le cadre des prochaines échéances électorales».

De son côté, Abdelbasset Ben Hassen a souligné l’importance d’une perception commune sur les règles d’un discours politique alternatif qui se fonde sur les principes de la démocratie et l’émulation politique saine conformément aux dispositions de la Constitution et de la suprématie de la loi.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire