Le courant ne passe plus entre la commune  de Zarzis et l’ESZ, ou plutôt entre le président du club et certains conseillers municipaux.

En effet,  un incident s’est produit  lorsque Ali Oueriemmi a téléphoné au maire pour lui dire que la caisse du club est vide et lui demander une avance sur l’indemnité réservée au club de la ville. La réponse du docteur Mekki était négative, en plus,  avant qu’il ne raccroche, un membre du conseil municipal présent a commenté impoliment les propos  du docteur Oueriemmi, le seul qui avait eu le courage de se présenter comme candidat à la présidence du club quand tout le monde a reculé. La tension est vite montée d’un cran dans la ville. Certains sages sont intervenus et ont proposé au maire de la ville de présenter ses excuses au président de l’ESZ qui a été fustigé et qualifié de tous les noms d’oiseaux.

Démission du bureau directeur

Le président du club a gardé son sang-froid avant le match opposant l’ESZ à l’ES Hammam-Sousse. Et après la victoire qui a permis à l’équipe de reprendre sa place en tête du classement, les fervents ont soutenu le docteur Oueriemmi et ont pris  d’assaut le local et les endroits stratégiques de la ville pour exprimer leur amour à l’ESZ. Ainsi, l’affaire a pris une autre tournure avec deux clans opposés qui s’opposent et s’injurient. Quant au bureau directeur, il a présenté sa démission. A la commune de veiller maintenant à la gestion de ce prestigieux club qu’est l’ES Zarzis.

Charger plus d'articles
Charger plus par Dhaou MAATOUG
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire