Alors que ses camarades peinaient à déverrouiller la défense adverse, il trouva la faille vers la fin de la rencontre en visant la lucarne. Un joli but qui permet au leader de retrouver le chemin des victoires en championnat.

Stade Ahmed Khouaja. EST bat ASR : 1-0. (0-0 à la mi-temps). But de Mohamed Ali Ben Romdhane (81’) Arbitrage d’Oussama Razgallah.
ASR : Jbali (M. Grayaa 59’), A. Grayaa, Saidi, Couamé, O. Lamti, Souissi, Khedher (N. Sioud 89’), W. Sioud (H. Lamti 60’), Hamdouni (H. Sioud 54’), Diara et Ben Salem (Boulaabi 88’).
EST : Ben Mustapha, Nagguez, Ben Hmida (Chetti 53’), Yaakoubi, Badrane, Coulibaly, Ben Romdhane, Benguit (Khénissi 74’), Togui (Ben Khlifa 90’+1), Khalid (Badri 53’) et El Houni.

Forts de leur double victoire devant le Zamalek avec en prime une qualification aux quarts de finale de la C1 africaine à deux journées de la fin de la phase des groupes, les «Sang et Or» ont replongé hier dans l’ambiance du championnat national à l’occasion de leur déplacement à Réjiche. Ils sont allés affronter une équipe locale qui réussit plutôt bien sa première saison parmi l’élite avec une quatrième place plus qu’honorable au classement.

Sans round d’observation, les «Sang et Or» se sont montrés dangereux dès la 4’ lorsque, suite à un coup franc tiré à deux, El Houni remit pour Togui dont le tir est dégagé par le gardien de Réjiche Zied Jebali avant que Khalid ne reprenne de la tête et le portier de Réjiche de repousser le danger une deuxième fois.

Les visiteurs sont revenus à la charge quelques minutes plus tard quand Ben Hmida centra pour Ben Romdhane qui reprit de la tête mais sa balle s’écrasa sur le poteau avant que le gardien ne s’en empare (13’).

Les locaux qui se contentaient jusque-là de subir le jeu de leur adversaire sont sortis enfin de leur réserve à la 19’ et Hamdouni de tenter sa chance après avoir dribblé Ben Hmida mais son tir a été intercepté sans difficulté par le portier «Sang et Or», Ben Mustapha. Et les camarades de Zied Jebali de tenter leur chance une deuxième fois quand, suite à un centre de la droite, Khedher reprit de la tête mais sa balle est repoussée par Ben Mustapha avant que Nagguez n’éloigne le danger en dégageant en corner (32’). Après cette tentative, le niveau de jeu baissa jusqu’à ce que l’arbitre ne renvoie les 22 joueurs aux vestiaires pour la pause mi-temps.

Un tir précis… au millimètre près…

Après la pause, les débats ont repris avec une certaine lenteur. Il était clair que, d’un côté comme de l’autre, des changements s’imposaient pour apporter de la fraicheur au jeu. Sauf que sur les cinq changements dont il dispose, le coach de l’AS Réjiche Said Saibi était contraint d’en sacrifier deux pour cause de blessure, en remplaçant notamment le gardien Zied Jebali touché à l’épaule suite à un duel avec Togui.

De son côté, Mouine Chaâbani opéra des changements à caractère offensif dans la perspective de déverrouiller une solide défense mahdoise en incorporant entre autres Badri et Khénissi. Badri s’est montré efficace quelques minutes après son entrée lorsqu’il a fait le plus difficile avant de servir sur un plateau Togui qui tira lamentablement au-dessus des filets (77’).

Et alors que les débats s’acheminaient vers un partage des points, la sensation a été créée : servi par El Houni, Ben Romdhane prit le temps de temporiser avant de viser la lucarne d’un tir à la fois puissant que précis au millimètre près (81’). Un but assassin ! Les Locaux n’ayant pas pu égaliser y compris durant les cinq minutes du temps additionnel, faute de disposer de solides arguments offensifs. Ils ont évolué selon leurs moyens faisant le choix de jouer le bloc bas.

Et si les «Sang et Or» ont pu retrouver le chemin des victoires en championnat grâce à la perspicacité de Ben Romdhane, les néophytes mahdois n’ont pas à rougir de leur défaite. Ils ont joué selon leurs moyens, réussissant à tenir tête au leader quatre-vingts minutes durant.

Charger plus d'articles
Charger plus par Walid NALOUTI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire