L’ESS craque vers la fin sous l’impulsion des attaques du CSS.

Stade Taieb-Mhiri de Sfax. Temps venteux. Match à huis clos. Club Sportif Sfaxien – Etoile Sportive du Sahel (2-2). Arbitre : Samir Kazzaz (Maroc). Buts d’Aymen Sfaxi (10’), Wajdi Kechrida (32’), Azmi Ghouma (69’) et Firas Chawat (93’) sur penalty. Avertissements : Azmi Ghouma et Aymen Sfaxi.

CSS : Aymen Dahmen (Mohamed Hedi Gâaloul), Gaith Maaroufi (Mohamed Ali Moncer), Kingsley Sokari (Kingsley Edwo), Azmi Ghouma, Houssem Dagdoug, Ahmed Ammar, Mohamed Ben Ali (Achref Habbassi), Chedi Hammami (Chris Kouakou), Aymen Harzi, Mohamed Soulah, Firas Chawat.

ESS : Walid Kridene, Baligh Jammali, Saddam Ben Aziza, Omar Konaté (Baheddine Sellami), Radhouen Ben Ouanes, Jacques Mbé, Wajdi Kechrida, Yassine Chikhaoui, Iheb Msakni (Fakhreddine Ouji), Mohamed Hadj Messaoud, Aymen Sfaxi (Ayoub Ayed).

L’on attendait monts et merveilles de l’acte II de l’explication continentale entre le CSS et l’ESS, sachant que le premier round disputé récemment nous a laissés sur notre faim. A peine 10’ de jeu et voilà que l’Etoile du Sahel allume la première mèche et ouvre la marque par Aymen Sfaxi, malgré une première parade d’Aymen Dahmen. Le CSS, quant à lui, joue de malchance. Après Chadi Hammami, Aymen Dahmen quitte le terrain sur blessure et cède sa place à Mohamed Hédi Gâaloul. Vers la demi-heure de jeu, le destin s’acharne sur les Sfaxiens et l’Etoile double la mise par Wajdi Kechrida. Le scénario parfait pour les poulains de Lassaad Dridi. Le CSS de José Murcia Gonzalez, à son tour, va manquer une occasion nette de scorer par Mohamed Soulah. On joue désormais le temps additionnel. 46’, Sokari ne cadre pas sa frappe. On en restera là pour ce premier half.

Ghouma bat le rappel

De retour des vestiaires, Firas Chawat ne transforme pas l’offrande de Mohamed Soulah. Le CSS manque de lucidité et de cohésion sur le terrain. A vingt minutes de la fin, l’on pensait que le CSS allait baisser les bras. A tort. 70’, Azmi Ghouma réduit le score et redonne espoir aux locaux. Par la suite, Jose Murcia lance Moncer et Edwo en vue d’apporter plus de mordant aux amorces sfaxiennes. 90’, Soulah perce, s’infiltre mais bute sur…Chawat. 92’, le CSS y croit encore et hérite d’un penalty providentiel. Chawat s’avance et rétablit l’équilibre. Le CSS revient de très loin et l’Etoile s’en mord les doigts.

 

Photo : M.Hmima
Charger plus d'articles
Charger plus par Khaled KHOUINI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire