La Lnfp a refusé la demande conjointe présentée par le CSS et l’ESS pour le report du classico en raison de leurs engagements continentaux. Un refus qui met les deux clubs dans de mauvais draps.


Encore une fois, nos clubs engagés dans les compétitions continentales se trouvent entre le marteau et l’enclume, à cause d’un calendrier corsé, ne prenant pas en compte leurs engagements internationaux. En programmant demain le classico, comptant pour la 19e journée du championnat, mettant aux prises le CSS et l’ESS, la Lnfp met dans de mauvais draps nos deux représentants en C3 africaine. En Effet, le CSS et l’ESS disputeront, mercredi prochain, des matches comptant pour la 5e journée de la phase de groupes de la Coupe de la CAF.

Une journée cruciale pour la suite du parcours de nos deux représentants en C3 africaine. L’ESS et le CSS, du reste, doivent ramener des résultats positifs,  respectivement du Sénégal et du Burkina Faso afin de préserver leurs chances intactes pour la qualification aux quarts de finale de cette épreuve continentale.

Le CSS s’envole juste après le match

Une chose est sûre : les joueurs du CSS et de l’ESS ne seront pas frais physiquement mercredi prochain. Ils seront à leur troisième match en une semaine, outre la fatigue du voyage.

Pour éviter cela, le Club Sportif Sfaxien et l’Etoile Sportive du Sahel ont adressé une correspondance conjointe à la Ligue nationale de football professionnel pour reporter leur match de demain. Ils ont été confrontés à un niet catégorique, et le classico aura bel et bien lieu demain au rendez-vous fixé par la Lnfp, à 13h30, sur la pelouse du Stade Taïeb-Mhiri.

Une programmation qui met nos deux représentants en C3 africaine dans une situation délicate, les Sfaxiens en particulier qui iront directement du stade à l’aéroport pour prendre le vol à destination d’Ouagadougou pour affronter Salitas FC. Les Etoilés, eux, s’envoleront lundi à destination de Dakar pour s’opposer à ASC Jaraaf.

Quand on sait que le CSS et l’ESS ont déjà perdu des points lors de la 3e journée de la phase des poules lors de leurs déplacements précédents à Dakar et à Ouagadougou, car ils se sont trouvés dans une pareille situation, qui  ne présage rien de bon pour leurs prochaines sorties de mercredi prochain. José Murcia et Lassaâd Dridi doivent redoubler d’ingéniosité en matière de gestion d’effectif.

Charger plus d'articles
Charger plus par Walid NALOUTI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire