Beaucoup d’espoirs sont portés sur l’Espérance de Tunis pour retrouver le sommet de la pyramide sept ans après, et honorer le volley-ball tunisien


C’est à partir d’aujourd’hui que les fans du volley-ball en Afrique tournent leurs regards vers la Tunisie, fière d’abriter l’édition 2021 du championnat d’Afrique des clubs. Une compétition fleuron au calendrier annuel de la Confédération africaine de volley-ball.

Sur la ligne de départ, on trouve environ une vingtaine d’équipes représentant les différentes zones du continent réparties sur quatre groupes conformément aux règlements.   

Le premier tour de l’épreuve se déroule sous forme de championnat pour se conclure le jeudi 22 avril avec une moyenne d’une dizaine de rencontres par jour. Le reste du parcours prendra l’aspect de coupe. Le verdict final sera connu le 28.

L’Espérance de Tunis, disons-le d’emblée, est considérée comme le grand favori.

Sa bonne forme du moment, sa réputation et sa motivation plaident en sa faveur.

Elle en sera à sa douzième participation et compte quatre titres acquis tous dans son fief : 1994, 1998, 2000 et 2014. Les «Sang et Or» ont toutes les qualités requises pour viser haut et renouer avec le moment de gloire.

Difficile de les voir douter ou lâcher prise. Nagua et consorts se doivent de retrouver un rythme beaucoup plus élevé pour allier résultat et manière.

L’Espérance de Tunis, à la suite de la demande de la tutelle, a obtenu l’accord de disputer uniquement les quatre premières rencontres du premier tour sur le parquet de la salle Zouaoui.

Le second représentant tunisien, le COKélibia, retrouve  le championnat d’Afrique des clubs dix-sept ans après. Il compte deux participations : 2003 et 2004. Ses ambitions ne dépassent pas un tour avancé. De toute manière, le début de l’épreuve nous donnera une idée quasiment précise sur les dispositions réelles de la formation kélibienne.

Que cette joute soit celle du beau jeu et du bon spectacle et que la réussite revienne au plus méritant.

T.HAJLAOUI

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire