On a pensé que la série de sept défaites d’affilée n’était qu’un mauvais souvenir et que le CAB était remis sur le bon chemin.Le match disputé à Monastir contre l’USM est venu confirmer  l’inquiétude des fans «jaune et noir», manifestée ces derniers temps quant à l’avenir de leur équipe favorite. La victoire face au SG n’était finalement qu’un feu de paille, a-t-on entendu dire ici et là au sein de la large famille cabiste sur fond de critiques très dures. On a vu, à cette occasion, des attaquants qui ne savaient  pas marquer et des défenseurs qui commettaient des  erreurs de débutants ! Le problème, c’est que ces défaillances ne cessent d’accompagner l’équipe depuis un bon bout de temps maintenant. Il est inutile de revenir sur les revers essuyés de cette manière-là … On ne fera que remuer le couteau dans la plaie.

Nonchalance
Il y a beaucoup trop de joueurs qui n’ont plus leur place au Club nordiste. Atteints d’une tare appelée nonchalance, ils ne peuvent plus rien donner au CAB. Ces mêmes joueurs donnent l’impression de refuser la quatrième place  qui court derrière eux depuis le début  de l’exercice ! Même faible, une autre équipe se serait accrochée bec et ongles à ce classement, synonyme d’une participation méritée en  Coupe arabe  et non pas «offerte sur un plateau» et ressentie comme un cadeau empoisonné?! Les camarades de Yaken ont encore des chances de réaliser cet objectif. Il faudrait, pour y parvenir, gagner les deux matches à venir et espérer un faux pas de l’USBG. Mais au vu du parcours de la phase retour, ce vœu peut être considéré comme une utopie. Faut-il rappeler que le CAB n’a récolté que 7 points en douze matches de cette phase retour (contre 23 à l’aller  à la même période). De quoi s’inquiéter !

Charger plus d'articles
Charger plus par Bechir SIFAOUI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire