Binôme porteur, les deux amies commencent une belle aventure. Elles l’ont baptisée «Le jardin des histoires».

Les correspondances de l’art et de la mode ont une longue et belle tradition. Véritables vases communicants, elles s’inspirent et se nourrissent l’une de l’autre. Et les rencontres entre artistes et stylistes ont toujours été fécondes. Il suffira de citer la collection de Saint Laurent inspirée de Mondrian, celle de Vuitton avec Murakami, ou, plus près de nous, avec El Seed.

Aussi l’expérience que lance actuellement Feryel Lakhdar avec la styliste Maria, si elle est une première pour toutes les deux, s’inscrit dans cette lignée.

Amies depuis de longues années, elles caressaient, depuis longtemps, le désir de réaliser un projet commun. Et depuis longtemps, également, Feryel avait intégré à son univers une dimension textile, utilisant ce matériau en collages divers.

Aussi est-ce tout naturellement que se dessina une collection estivale, toute de fraîcheur et d’humour.

En ces temps sombres, les deux amies étaient parties sur le thème du soleil, et partant, des lunettes de soleil qui offriraient la vie en rose.

Feryel Lakhdar s’amusa à le décliner ses personnages aux lunettes de soleil sur de grands sacs de plage pleins de fantaisie, des pochettes, des petits sacs, des tee- shirts…

Cette série d’accessoires accompagne la collection imaginée et réalisée par Maria, «modeuse» passionnée, fashion addict qui a représenté la mode italienne depuis plus de 20 ans dans son espace de «la Bottega» avant de se lancer, elle-même, dans la création. Très exigeante sur le choix des matériaux et la qualité des finitions, elle privilégie des cotons, des lins naturels, pour une collection toute de fraîcheur, de fluidité et d’élégance.

Binôme porteur, Feryel et Maria commencent une belle aventure. Elles l’ont baptisée «Le jardin des histoires».

Gageons qu’elles auront beaucoup d’histoires à nous raconter.

Charger plus d'articles
Charger plus par Alya HAMZA
Charger plus dans Culture

Laisser un commentaire