Esprit d’équipe, évolution du management dans le bon sens  et dynamique associative : le CA a trouvé sa voie et cela rejaillit sur l’ensemble des composantes clubistes.

Prévisions, anticipation, règlement et projection, le CA est en marche, passant de l’inertie à l’action avec des activités de direction aussi variées que payantes. On dit souvent le degré de la capacité d’un responsable à diriger correspond au niveau de son efficacité. Et c’est justement cette capacité à diriger avec conviction qui décide de la réussite et des échecs.  Actuellement, avec le président Youssef  Elmi, tous les aspects appropriés de direction sont pris en compte, couverts et ramenés à l’essentiel. Que d’obstacles ont été surmontés depuis peu avec des litiges réglés ou en passe de l’être. Et puis, le CA ne manque pas de se projeter aussi, alors qu’il se limitait à mener une vie de bohème auparavant ! Passons au concret maintenant.

Prolongation de bail pour Louhichi

Volet équipe fanion, la stabilité du staff technique semble être l’une des priorités des tenants clubistes. Ainsi, Montassar Louhichi sera reconduit pour une saison supplémentaire. En fin connaisseur, le président du CA sait pertinemment que mettre en place une philosophie de jeu demande du temps. Du temps pour que les joueurs adhèrent à un projet, et pour qu’après, sur le terrain, il y ait une adhésion à un projet de jeu. Bref, ils doivent  s’imprégner et adopter cet état d’esprit incarné par le coach. Au CA, actuellement, il y a bel et bien «une vision club» assez claire. Du haut de la pyramide clubiste, on fait en sorte que joueurs, responsables et techniciens ne soient plus seulement de passage. Il faut forcément le rappeler. Depuis des années, à l’exception du mandat de Marouen Hamoudia, toute l’entité clubiste a souvent été prise dans ce tumulte avec des mouvements permanents. Et cela va à l’encontre d’une construction, parce que pour construire, il faut un minimum de stabilité et de temps.

Le maillot « collector »

On en vient maintenant au coup de maître réalisé par le bureau directeur. Le fameux maillot du centenaire a fait un tabac auprès des supporters du club de la capitale. Pourquoi. Parce qu’il polarise autour d’un événement à dimension historique : le centenaire du Club Africain. Au CA, la sortie d’une nouvelle tenue est toujours un événement pour les fans. Souvent, les inconditionnels se ruent dans les boutiques pour s’offrir la dernière parure de leur club. C’est un enjeu commercial et financier pour l’écurie clubiste, mais aussi pour l’équipementier du CA et, surtout, le sponsor principal du club. Un sponsor qui était en passe de lâcher le CA avant de rétropédaler et d’annoncer un renouvellement de contrat et une augmentation d’indemnité. Tel le maillot jaune du Tour de France, le maillot du centenaire est de l’or en barre et du pain béni pour le bureau directeur. En rupture de stock, le CA Mégastore n’a d’ailleurs pas manqué de se réapprovisionner. Un nouvel arrivage sera ainsi mis à disposition des fans demain matin du côté de la boutique officielle du CA.

Mehdi Gharbi, directeur exécutif ?

Passons à présent au volet « CA litiges ». Comme annoncé dans une livraison précédente, l’heure tourne et le temps presse pour indemniser à terme l’ex-technicien Marco Simone et ses collaborateurs. La chambre de résolution des litiges relevant de la Fifa a ainsi signifié au CA qu’il doit s’acquitter d’un montant de l’ordre de 1.6 million de dinars envers le coach italien, ajouté aux 700.000 dinars que devront percevoir ses adjoints. Marco Simone ne veut pas entendre parler d’arrangement avec le CA. Il exige d’être payé rubis sur l’ongle sans accorder aucun délai non précisé par la Fifa. Il va donc falloir s’y atteler… Enfin, toujours volet équipe première, Mehdi Gharbi va vraisemblablement endosser la casquette de directeur exécutif du CA. Vaste étendue de responsabilités pour le vice-président du Club Africain qui aura à traiter de tous les aspects sportifs du club de Bab Jedid.

Les élites gagnent le derby

La sélection élite du CA a récemment disposé de l’EST par la plus petite des marges (1-0). Globalement dominatrice, l’équipe clubiste a eu raison de l’Espérance grâce à des joueurs de la trempe de Mohamed Ali Amri (buteur), le défenseur Makrem Marzouki, l’arrière droit, Rayan Derbali, Montassar Bouaziz, Gaith Zaâlouni, Edem Chebbi, Mohamed Nour Rahmouni, Youssef Snana et le prometteur gardien  Ahmed Laâbidi.

Charger plus d'articles
Charger plus par Khaled KHOUINI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire