A seulement 21 ans, il a déjà un palmarès bien rempli : quatre fois champion de Tunisie, double champion d’Afrique et détenteur de la Supercoupe de Tunisie. Son talent, son travail acharné à l’entraînement et lors des matches sont les secrets de sa régularité sur le terrain.

L’été dernier, le jeune Mohamed Ali Ben Romdhane avait décidé de quitter le Parc B. Il était même prêt à racheter la période qui lui restait dans son contrat pour partir en joueur libre. Il avait des offres émanant de bon nombre de clubs européens, mais aucune d’elles n’a abouti. Au final, la froideur qui a marqué la relation entre le jeune joueur et la direction du club s’est dissipée. Et Ben Romdhane d’accepter l’offre que lui a proposée Hamdi Meddeb, signant le 5 octobre dernier un nouveau contrat qui court jusqu’au 30 juin 2023.

Tout a commencé il y a  trois ans…

Le grand public a découvert le jeune Mohamed Ali Ben Romdhane il y a trois ans, précisément le 8 avril 2018, lors d’un match de championnat disputé contre l’Etoile Sportive de Métlaoui. Il avait à peine 18 ans. Moins d’une année plus tard, le 16 mars 2019, il effectua sa première sortie africaine contre la formation zimbabwéenne de Platinum. Depuis, le «bambin» a fait un bon bout de chemin au palmarès, ô combien riche. A 21 ans, il vient de remporter son quatrième titre de champion de Tunisie. Il est également double champion d’Afrique et détenteur de la Supercoupe de Tunisie.

Mohamed Ali Ben Romdhane est un joueur talentueux, pétri de qualités. C’est un bon récupérateur de ballon. Il sait aussi pratiquer la bonne reconversion du jeu. Au fait, il sape, à la base, la tactique de l’adversaire, tout en sachant reconvertir le jeu en faveur de son équipe. Il s’est doté également d’un troisième rôle, celui de buteur. Ben Romdhane compte 4 buts à son actif depuis le début de la saison. Bref, c’est un milieu de terrain trois en un : récupérateur, relayeur et buteur.

La frappe de balle, son arme fatale

Alors que nous manquons de bons tireurs dans notre football ces dernières années, le jeune Ben Romdhane se distingue par cette qualité qui a réveillé en lui son instinct de buteur. La plupart de ses tirs sont cadrés, mais pas seulement. Il maîtrise à la perfection la frappe enroulée. En témoigne son but marqué sur coup franc direct contre Teungueth FC, lors la 5e journée de la phase de groupes de la C1 africaine.

Pour conclure, Mohamed Ali Ben Romdhane est un joueur d’exception. Infatigable, c’est le poumon de l’équipe. Il sait se débarrasser d’un adversaire et inverser le jeu en sa faveur. Il a une forte maîtrise technique qui lui permet d’être le joker de l’entrejeu. Ben Romdhane, c’est tout cela à la fois.

Enfin, il a eu l’intelligence de comprendre l’été dernier que ce n’était pas encore le moment de partir du Parc B. C’était un peu tôt pour lui. Cet été, il pourrait partir l’esprit tranquille. Ce serait plus enrichissant pour lui et pour l’Espérance s’il termine la saison en remportant de nouveau le trophée de la Ligue des champions.

Charger plus d'articles
Charger plus par Walid NALOUTI
Charger plus dans Sport

Un commentaire

  1. Nasser Aissaoui

    03/05/2021 à 14:42

    Au sujet de ben romdhane. Mon conseil est qu’il ne fasse pas la bêtise de ses collègues partis au Qatar. Je ne le vois pas non plus aujourd’hui dans une division 1 européenne.
    Sa place est à l’Espérance pour les 2 ans à venir pour mieux se préparer à une aventure européenne. en 2023.

    Répondre

Laisser un commentaire