La tâche ne sera pas aisée face à l’une des formations les plus en jambes du championnat. Les Clubistes sont décidés de réussir ce match spécial.


Le derby de la capitale, programmé pour cet après-midi entre le Club Africain et l’Espérance Sportive de Tunis, s’annonce aussi tendu qu’attendu. Si les tribunes du stade Hamadi Agrebi sonneront creux, sachant qu’elles seront tristement vides, entre les deux ennemis intimes, quel que soit l’enjeu, le « D-Day » reste toujours un moment privilégié où l’implacable destin des uns et des autres se rejoint toujours le temps d’une explication entre frères ennemis. Pour le champion en titre, il n’y a certes pas d’enjeu réel mais toujours autant d’animosité au moment de croiser son rival historique. Et puis, pour la suprématie de la ville, il faut toujours battre son voisin pour bomber le torse jusqu’au derby suivant. De tout temps, le derby de la capitale a toujours été serré, à quelques exceptions près. Chacun le sait, quel que soit le classement des deux équipes, cette affiche donne le plus souvent lieu à de rudes et indécis combats. Cette saison, ce grand format mettra aux prises deux équipes, deux mondes que tout oppose. Entre un CA pas encore sorti d’affaire et une EST qui a bouclé sa saison avant terme, l’explication prendra des allures de match exhibition pour le tenant et de défi à relever pour le CA. Il faut comprendre par là que, pour les hommes de Montassar Louhichi, la tâche ne sera pas aisée face à l’une des formations les plus en jambes de la Ligue 1.

A l’aller, la balance n’a pas penché en faveur des Clubistes. Et si la tendance changeait demain après-midi, le CA gagnerait bien plus que les trois points mis en jeu. Il devrait donc y avoir beaucoup d’animation au stade de Radès. Non pas dans les tribunes puisque ce derby se jouera à huis clos, mais sur le terrain. C’est même une certitude, ou plutôt une conviction entre un CA en début de cycle intéressant et une EST impassible, tout en rigueur. Assurément, l’esprit du derby n’est pas mort. Et bien malin celui qui pourra deviner qui va gagner !

Mehdi Ouedhrfi d’entrée de jeu 

Passons maintenant  à l’actualité clubiste de ces derniers jours. Tout d’abord, pour le derby de cet après-midi, le plateau technique pourra compter sur les services de l’attaquant Yassine Chammakhi et du défenseur Hamza Agrebi. Ménagé par le coach ces derniers jours, ce tandem est bon pour le service, quoique Louhichi n’a pas encore tranché. «Sur le pied de guerre» depuis le début du week-end, préparatifs du derby oblige, le CA a aussi récupéré le milieu Khalil Kassab, rétabli d’une blessure musculaire. Cependant, le jeune Clubiste ne semble pas encore en pleine possession de ses moyens. Il sera vraisemblablement relevé par Mehdi Ouedhrfi face à l’Espérance. Du côté clubiste, on mise d’abord sur la stabilité défensive en les personnes de Ifa, Skander Laabidi, Agrebi et Abderrazak, qui ont donné beaucoup de solidité à ce secteur. La lutte pour le maintien se poursuit pour un CA qui veut confirmer son nouvel élan et remporter une victoire au double effet: sportif et symbolique.

K.K.

Charger plus d'articles
Charger plus par Khaled KHOUINI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire