L’annonce à la dernière minute par le gouvernement de confiner pendant une semaine toute la population à la veille de l’Aid a eu l’effet d’une bombe.

En l’intervalle de quelques heures, les bus et les trains ont été pris d’assaut par des milliers de personnes pressées de vouloir regagner leurs régions avant que la décision d’interdire les déplacements entre les gouvernorats n’entre en vigueur.

Destinée à « casser » la chaine de contamination, la mesure qui a été prise par le gouvernement sur proposition de la commission scientifique de confiner la population a eu finalement l’effet contraire.

De longues files d’attente se sont constituées devant les guichets des bureaux de poste et ceux des stations de transport sans respect du port de la bavette et de la distanciation sociale. Idem pour les souks et les marchés qui ont été envahis par une foule de citoyens pris au dépourvu par cette décision gouvernementale.

Des embouteillages monstres se sont formés sur les autoroutes.

Les images qui circulent sur les réseaux sociaux dans lesquelles on peut voir des bus bondés et des stations noires de monde à l’instar de celles de Moncef Bey e t de Bab Alioua sont flippantes.

Elles font craindre le risque que le nombre de contaminations n’explose et n’atteigne un pic incontrôlable.

Ce comportement inconscient et irresponsable des citoyens risque d’enfoncer davantage le pays dans le chaos sanitaire et de faire regretter au gouvernement d’avoir pris une telle décision. Rendez-vous dans huit jours…

Charger plus d'articles
Charger plus par Imen Haouari
Charger plus dans à la une

12 Commentaires

  1. Sixtus

    08/05/2021 à 21:53

    Pourquoi ne pas avoir annoncé avec anticipation avec un délai convenable ce confinement ? Là on n’a donné beaucoup de chance au citoyen de s’organiser.

    Répondre

  2. Philippe

    09/05/2021 à 06:20

    Voilà l’exemple de toute l’incompétence du gouvernement tunisien qui dirige ce pays que dire du reste !

    Répondre

  3. Air

    09/05/2021 à 09:07

    C’est un peu facile d’accuser tout le temps l’inconscience de la population. Discours simpliste et leger, discours de café. La décision de confinement est irréfléchi et basée sur un seul fait : les encombrements des hôpitaux. On en oublie le reste. Le plus important Que les gens doivent manger. Si les gens se sont précipités à la poste c’est pour retirer de l’argent au risque de se retrouver sans quoi manger. Beaucoup de personnes travaillent loin de chez elles donc s’il y a confinement où vont elles rester ? Dans la rue ? Il faut rentrer chez soi, d’où l’encombrement des stations de louage et bus. Faites un article critique s’il vous plaît. Cessez d’accuser la population qui chaque jour souffre et subit les décisions d’un gouvernement inconscient.

    Répondre

    • Ennaser

      09/05/2021 à 15:08

      L’inconscience est celle du conseil scientifique qui n’a aucun regard sur le besoin du peuple et celle de du gouvernement. Il aurait fallu prendre ces mesures bien avant le mois bénis du Ramadhan et bien avant l’Aid pour permettre aux gens ces festivités si légitimes. Même la France, laïque pourtant, a permis à ses citoyens de fêter leurs fêtss catholiques et de fin d’année en prenant les mesures bien en amont ! Mais non, en Tunisie certains veulent éteindre tout ce qui est familial, musulman et arabe et dans un état de désorganisation grostdsque de surcoît ! On vius observe, nous ne sommes pas dupes.

      Répondre

    • Melanie Terriere

      09/05/2021 à 19:46

      La population ne respecte rien en matiere de pritocole sanitaire, il serai il me semble bien de commencer par la base =masque, distance sociale etc…. Le peuple tunisien est dote d un incivisme a faire peur…… Oui le gouvernement ne controle pas du tout ca cest evident…. Honteux

      Répondre

    • Maher

      10/05/2021 à 07:26

      Bravo. Très bien dit. Point. Le journal La Presse garde encore les stigmates indélébiles des décennies de langue de bois surtout avec le flic ben Ali qui a laissé en héritage un système mafieux et une absence totale d’hommes et de femmes politiques affranchis et patriotes. Que corruption et opportunisme qui ont fait le lit de la maudite secte et tous ses soutiens dont de nombreux traîtres ex destoutiens et des milieux d’affaires sans foi ni loi que leur petit porte monnaie quitte à appauvrir un pays entier. Rajoute à. Ema incompétences et bêtise crasse. Voilà le résultat est sous nos yeux. Incapables de gérer un pays en temps normal que alors alors en temps de pseudo pandémie

      Répondre

  4. SERIR

    09/05/2021 à 10:21

    Tous les pays le savent, le vecteur de la contagion est bien l’argent, les billets de banque et la monnaie !
    Le reste c’est de la foutaise.
    Pourquoi se leurrer ?
    La raison amène à la sagesse !
    Mohamed

    Répondre

  5. Kika

    10/05/2021 à 02:57

  6. Muska

    10/05/2021 à 06:10

    Bonjour
    Le gouvernement aurait dû confiner avant!!! Pourquoi avoir attendu…

    Répondre

  7. Muska

    10/05/2021 à 06:18

    Bonjour
    La population a eu une réaction tout à fait normale!!
    Je leur souhaite bien du courage et une bonne fête de l’ Aïd.

    Répondre

  8. Mohamed Touati

    10/05/2021 à 15:21

    Nous sommes tous d’accord pour lutté contre la COVID.19 mes avons de prendre une telle décision il faux étudier son impacte sur la populations et l’économie? un coup dur pour tout le monde, mémé a la maison les gens prend pas une décision hâtive de cette maniéré. Et Michichi doit être jugé pour ces actes de négligences

    Répondre

  9. jean paul guet

    11/05/2021 à 09:13

    vacciner vacciner vacciner le seule remede jour et nuit ……………. mais que faire dans l urgence

    Répondre

Laisser un commentaire